Révolution, l'Église, la France (La)

de Timothy Tackett

Collection Cerf Histoire

492 pages - sept. 1986 - Manque provisoirement

57,00€

Le serment de 1791 visait à faire accepter un aspect décisif de la nouvelle Constitution : la réorganisation radicale de l'Église commencée la nuit du 4 août et dont l'apogée devait être la Constitution civile du clergé. Ce ne fut pas celle-ci qui provoqua la crise de 1791, mais l'obligation de prêter serment en sa faveur. Devenue véritablement obsédante, la question du serment allait susciter des réactions passionnelles et des luttes de factions dans les paroisses de tout le pays. Timothy Tackett, « l'un des plus originaux parmi les historiens anglo-saxons de la nouvelle génération », renouvelle notre connaissance de cet événement central pour l'histoire religieuse de la France et de ses régions et pour l'histoire de la Révolution. Par sa maîtrise de la documentation statistique, par sa connaissance du recrutement du clergé au XVIIIe siècle, par son attention aux débats d'idées, philosophiques ou théologiques, ainsi qu'aux conflits exemplaires qui illustrent les tensions historiques, il dégage la position des diverses catégories de prêtres, il manifeste les différences selon les régions, l'âge, l'origine sociale de la famille... Il est à même de fournir une explication globale de cette « révolution culturelle ». Après le serment, la société française ne serait plus jamais la même. Et la géographie des clivages de 1791 allait se perpétuer au XIXe siècle et, au-delà de la modernisation économique et de la Révolution industrielle de la France, jusqu'au XXe siècle.
  • Dimensions : 145x230x39
  • ISBN : 9782204025829
  • Poids : 650 grammes

Avec la collaboration de : Alain Spiess, Claude Langlois, Michel Vovelle