Mémoire des deux mondes

de Basile Krivochéine

Collection L'Histoire à vif

528 pages - déc. 2010 - Disponible

44,00€

De son engagement dans les rangs de l'Armée blanche en 1919 au choix qu'il fait de la vie monastique en 1924, à la suite d'un pèlerinage au mont Athos, le destin de Mgr Basile, scellé par son inébranlable foi et une spiritualité profonde, a été marqué par l'Histoire. Après plus de vingt années passées dans la « république monastique », il part pour Oxford — poursuivant ses études patrologiques —, puis Bruxelles, où il est nommé archevêque du diocèse du patriarcat russe en Belgique en 1960. Jusqu'à sa mort, en 1985, il ne vivra plus jamais sur le territoire de sa Russie natale. La première partie, consacrée aux années de jeunesse, relate de l'intérieur et avec une sincérité rare la période de la Révolution et de la guerre civile : son sens de l'observation fait merveille, et Soljenitsyne ne s'y est pas trompé, qui a repris presque sans changement plusieurs de ses pages sur les événements de 1917. En ressort un tableau peut-être plus véridique que celui présenté dans bien des livres d'historiens. La seconde partie, les mémoires d'Église, débute trente années plus tard, quand le prêtre (1951), puis l'évêque (1959) commence à participer à plusieurs conciles et congrès internationaux. Sa position d'« exil頻 de l'Église russe fait de lui un observateur précis, parfois rude, voire critique, des instances orthodoxes, mais cet infatigable et dévoué serviteur de l'Église disait et écrivait immuablement ce qu'il pensait, quelles que soient les personnes mises en cause ou les circonstances. Présentés ici, pour la première fois, en traduction française intégrale, ces mémoires de Mgr Basile, portant sur des périodes peu ou mal connues, sont — tant dans leur partie « civile » que « religieuse » — très précieux pour comprendre l'histoire de la Russie et de son Église.

--

From his engagement in the ranks of the White Guard in 1919 to the choice he made in 1924 to live a monastic life, after a pilgrimage to Mount Athos, the life of Mgr Basile - sealed by his unshakeable faith and deep spirituality - was marked by History. After more than twenty years in the ‘monastic republic’, he left for Oxford to continue his patristic studies, then to Brussels, where he was appointed archbishop of the diocese of the Russian patriarchate in Belgium in 1960. Until his death in 1985, he never again set foot in his Russian homeland. The first part of the book is devoted to his youth. With rare sincerity, it tells the inside story of the Revolutionary years and the civil war. His sense of observation is quite extraordinary; Solzhenitsyn showed discernment indeed when he used several of these pages on the events of 1917 with little or no modifications. His depiction is perhaps more true to life than that offered by many history books. Part two, his memoirs of the Church, begins thirty years later when the priest (1951), then the bishop (1959) began to take part in many international councils and congresses. His position as an ‘exile’ from the Russian Church made him a meticulous observer, sometimes hard, even critical, of the Orthodox instances. But the tireless and devoted servant of the Church unerringly said and wrote down paper exactly what he thought, whoever the persons concerned or the circumstances. Presented here for the first time in an unabridged French translation, the memoirs of Mgr Basile, covering little-known or misunderstood periods, will be precious, both in their secular and religious content, to those who wish to understand the history of Russia and her Church.
  • Dimensions : 145x215x22
  • ISBN : 9782204092227
  • Poids : 590 grammes

DANS LA CATÉGORIE INTRODUCTION AUX CHRISTIANISMES

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR