Le père Antonin Jaussen, o.p. (1871-1962)

de Jean-Jacques Pérennès

Collection L'Histoire à vif

144 pages - mai 2012 - Disponible

13,00€

Comment ne pas être ébahi et admiratif devant la vie d'Antonin Jaussen ? Non seulement il a traversé le siècle qui va de la guerre de 1870 en France à la montée du nassérisme et du panarabisme au Proche-Orient, mais il en a vécu lui-même les épisodes les plus marquants. Né dans la montagne ardéchoise, issu d'un milieu modeste, il est un des premiers compagnons du père Lagrange au moment de la fondation de l'École biblique de Jérusalem et de la crise moderniste qui secoue l'Église catholique. Durant la Première Guerre mondiale, sa connaissance profonde de l'Orient lui vaut d'être appelé à servir comme officier de renseignements dans les troupes françaises du Levant à Port-Saïd, mais aussi auprès des Britanniques : cela le place au cœur des débats sur l'avenir de la région au moment où les puissances occidentales se partagent les dépouilles de l'Empire ottoman et lui vaut de fréquenter des personnages de légende comme Lawrence d'Arabie et l'émir Faysal. Les années 1920 le trouvent à nouveau en Palestine où il est témoin de la frustration des Arabes devant l'instauration du foyer juif imposé par les Britanniques après la déclaration Balfour de 1917. Au début des années 1930, à l'heure où beaucoup songent à la retraite, Jaussen part pour Le Caire où il use ses forces à bâtir une maison dominicaine qui deviendra en 1953 l'Institut dominicain d'études orientales (IDEO). « L'Ordre de Saint-Dominique reprendra-t-il sa tradition musulmane ? » Telle fut la dernière hantise de celui pour qui l'Orient musulman a été la passion de toute une vie.

--

How can one not be dumbstruck and lost in admiration by the life of Antonin Jaussen? Not only did he traverse the century which spanned the Franco-Prussian War to the rise of Nasserism and Pan-Arabism in the Middle East, but he himself lived through the most memorable episodes. Born in the Ardèche mountains and of modest origins, he was one of Père Lagrange’s first companions at the time of the founding of the École biblique et archéologique française de Jérusalem and the Modernist crisis that shook the Catholic Church. During the First World War, his intimate knowledge of the East led to his being summoned to serve as an intelligence officer with the French troops in the Levant at Port Said, as well as with the British, which placed him at the heart of discussions on the future of the region at a time when the Western powers were sharing the remains of the Ottoman Empire. He rubbed shoulders with legendary personalities such as Lawrence of Arabia and Emir Faisal. The 1920s found him once again in Palestine, where he witnessed the frustration of the Arabs confronted with the installation of a Jewish homeland by the British, following the Balfour Declaration of 1917. In the early 1930s, at a time in life when most men are thinking of retirement, Jaussen set off for Cairo where he put all his strength into building a Dominican house which would, in 1953, become the Dominican Institute for Oriental Studies [Institut dominicain d'études orientales (IDEO)]. ‘Will the Order of Saint Dominic go back to its Muslim tradition?’ was the ultimate obsessive fear for the man whose life-long passion had been the Muslim East.
  • Dimensions : 135x215x12
  • ISBN : 9782204088817
  • Poids : 270 grammes

Avec la collaboration de : Henry Laurens

DANS LA CATÉGORIE BIOGRAPHIES