Correspondance Marie de la Trinité - Marie de Saint-Jean (Volume II)

de Marie de la Trinité , Marie de Saint-Jean

Collection Cerf Patrimoines

544 pages - nov. 2016

39,00€

Marie de la Trinité et sa supérieure, mère Marie de Saint-Jean, ont échangé une correspondance ininterrompue de 1928 à 1969. Expression d’une relation fidèle, et précieux témoignage sur la vie religieuse féminine, ces lettres font vivre, sous nos yeux, deux personnalités aux caractères contrastés mais complémentaires, et mettent en valeur leur profonde et commune recherche de Dieu. Ces deux religieuses dominicaines doivent surmonter bien des épreuves : la laborieuse fondation de la congrégation des Dominicaines missionnaires des campagnes, son expansion très rapide qui exige des réponses adaptées à l’esprit missionnaire, et surtout la maladie de Marie de la Trinité qui non seulement vient déjouer les plans de la fondatrice, mais pose aussi, à l’une comme à l’autre, la question radicale de la foi.
Cette correspondance comporte trois volumes. Le tome 1 « L’abîme appelant l’abîme » (1928-1940), couvre une période de crise financière, économique, politique. Par-dessus ces turbulences, deux femmes, grandes spirituelles à l’intelligence et au cœur larges, compagnes dans la quête de Dieu, se tiennent au plus près de l’abîme de la condition humaine tout en cherchant les hauteurs de Dieu dans l’abîme du divin.
Dans le tome 2 « Sous le voile » (1941-1950), alors que le pays subit les rigueurs de l’Occupation, avec toutes sortes de pénuries, Marie de la Trinité entre sous le voile de la maladie psychique. Les contradictions s’accumulent ; au-dedans : exigences d’une vie contemplative centrée sur l’oraison et l’écriture des carnets, au-dehors : réalités de la vie quotidienne opposées à la vocation particulière. Sous la conduite légaliste de son directeur, et à l’insu de ce dernier, Marie de la Trinité glisse peu à peu dans l’épreuve de Job. La communauté des sœurs la rejette alors que Mère Saint-Jean, malgré son impuissance, lui assure fi délité et confiance.

MARIE DE SAINT-JEAN (Bernadette Beauté, 1876-1969), fondatrice et supérieure générale de la Congrégation des sœurs dominicaines missionnaires des campagnes, est l’auteur de plusieurs ouvrages et de carnets spirituels inédits.
MARIE DE LA TRINITE (Paule de Mulatier, 1903-1980), première assistante et maîtresse des novices de la Congrégation, fut bénéficiaire de grâces spirituelles, recueillies dans 3 000 pages de carnets intégralement publiées, en 5 volumes, aux Éditions du Cerf.
SITE INTERNET : http://www.mariedelatrinite.org
  • Dimensions : 152 x 229
  • ISBN : 9782204115650
  • Poids : 780 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR