Nouvelle approche de la Règle de Saint Augustin

de Luc Verheijen

Collection BELLEFONTAINE - N° 8

419 pages - juin 2010

19,90€

Collection : Vie monastique 8

« C'est environ en 397, une dizaine d'années seulement après sa conversion et son baptême, que saint Augustin semble avoir écrit le texte qui sera commenté dans ce volume. À ce moment, il avait déjà bien réfléchi sur l'expérience de communauté fraternelle tournée vers Dieu qu'il avait vécue avec deux groupes successifs d'amis et de confrères, à Thagaste d'abord dans sa maison paternelle, puis à Hippone comme seul prêtre au milieu d'un groupe de frères-laïques. En 397, il était déjà évêque mais depuis peu, et il venait de prendre effectivement la succession de son prédécesseur Valerius dont il avait été auparavant le "co-évêque". Devenu, malgré lui, le pasteur de l'Église d'Hippone, il va désormais partager dans la maison épiscopale, transformée en "monastère de clercs", la foi et la vie quotidienne d'un petit nombre de prêtres, de diacres et d'autres membres du clergé. Cette nouvelle et dernière étape de sa vie va durer trente-trois ans, de 397 à 430. [...] Cette Règle, conçue et rédigée à la fin du IVe siècle, est aujourd'hui encore lue et suivie par de très nombreux "monachisants", après les dizaines voire centaines de milliers qui les ont précédés pendant dix siècles et même plus. Cette survivance d'un si vieux document n'est pas sans poser de sérieux problèmes. L'écueil à éviter, et à éviter soigneusement, est que l'on cherche, soit dans la Règle elle-même, soit dans les explications proposées dans le présent volume, des recettes immédiates pour la vie monastique concrète et quotidienne de nos jours. Ce serait une grave erreur. Dans ce vieux texte, saint Augustin ne s'adresse pas directement à nous, mais aux frères-laïques avec lesquels il avait vécu à Hippone jusqu'à son départ pour la maison épiscopale. Afin de lire les pages qui vont suivre avec un profit autre qu'intellectuel, il est important de se mettre dans les bonnes perspectives. Il faut essayer de voir, comment saint Augustin, jeune évêque et encore en pleine évolution, s'est efforcé d'exprimer devant des frères-laïques ses relations avec Dieu, avec Jésus-Christ, avec l'Église, avec eux, avec les autres hommes et avec soi-même [...] Autrement dit, il s'agit d'aimer le "frère Augustin" et à travers lui tout ce qui a fait l'objet de son amour à lui, C'est forts de cette sympathie que les lecteurs "monachisants" actuels trouveront ensemble les "recettes" qui correspondront à leur mentalité. » [Extrait de l'Avant-Propos]
  • Dimensions : 145x210x34
  • ISBN : 9782855890586
  • Poids : 560 grammes

DANS LA CATÉGORIE