Le visage de l'invisible

Collection Migne - N° PDF57

192 pages - févr. 2004

17,00€

Collection : Les Pères dans la foi 57

Comment a-t-on pu en arriver, au VIIIe s., dans l’Orient chrétien, à s’étriper pour savoir s’il est permis de peindre des images du Christ ou d’envoyer des baisers aux icônes ?
« Tu ne feras aucune image », dit l’Ancien Testament. Cet interdit est-il toujours valable, après que le Dieu invisible s’est rendu visible en devenant homme ? L’icône est-elle une idole ? Au VIIIe s., un empereur byzantin veut imposer par la force une religion pure de toute image. Au couvent de Mar Saba, entre Jérusalem et Bethléem, un haut fonctionnaire des impôts devenu moine, Jean Damascène, prend la défense des images et rédige la première synthèse théologique sur la question. Il joint à l’appui de sa thèse un dossier de citations patristiques, pour montrer que le culte des images, fondé sur l’Incarnation du Christ, est une des plus précieuses traditions non écrites de l’Eglise.
Ce dossier, constitué des Trois Discours sur les images et du Florilège d’autorités citées, est pour la première fois ici traduit en son intégralité.

Traduction d’Anne-Lise Darras-Worms
Introduction théologique de Mgr Christoph Schönborn
Introduction historique, notes, bibliographie, guide thématique et glossaire par M.-H. Congourdeau
  • Dimensions : 140x200x15
  • ISBN : 9782908587166
  • Poids : 225 grammes

DANS LA CATÉGORIE