Monothéisme et violence

de Jean-Michel Maldamé

Collection Religions

208 pages - mars 2018

12,00€

Qui pourrait soutenir que les religions sont sources de paix face aux récents actes terroristes et à la folie du
Djihad ? Laissant aux autres monothéismes abrahamiques le soin d’aborder l’étude de leurs responsabilités,
Jean-Michel Maldamé interroge, dans l’expérience chrétienne, le lien entre violence et religion.
Alors que l’Évangile repose sur un appel à un amour universel, comment expliquer que tant de chrétiens aient trahi le message de Jésus-Christ ? Quel est le chemin qui mène à la persécution et à la guerre sainte ? D’où vient ce mal qui ronge les coeurs et empoisonne les esprits ? Pourquoi l’Église a-t-elle gardé les textes bibliques qui font l’apologie de la violence, depuis la conquête de la Terre Promise jusqu’aux carnages de l’Apocalypse ? Cet ouvrage analyse les abîmes de noirceur qui se dévoilent dans les cruautés des croisades, de l’inquisition ou des guerres de religion. Il cherche à comprendre l’articulation des causes qui pervertissent la foi et falsifient l’appel de Jésus-Christ à devenir artisan de paix.
Cette quête de la source du mal dans l’histoire de la chrétienté ouvre aussi la porte de l’espérance, car selon la parole du Christ, « Qui fait la vérité vient à la lumière ».
Dominicain et membre de l’Académie pontificale des sciences, Jean-Michel Maldamé a été doyen de la faculté de philosophie de l’Institut catholique de Toulouse et Professeur de théologie. Il a notamment écrit sur la question du mal : Le Scandale du mal, une question posée à Dieu (2001) ; Le Péché originel : foi chrétienne,
mythe et métaphysique (2008).
  • Dimensions : 135x210x16.2
  • ISBN : 9782204127417
  • Poids : 244 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR