La mystique de l'art

de Jérôme Cottin

Collection Cerf Histoire

416 pages - nov. 2007

26,00€

Vers la fin du XIX siècle, l'art s'émancipe du christianisme, en même temps qu'il trouve de nouvelles expressions plastiques. Mais plus que du message chrétien, c'est de l'Église en tant qu'institution que l'art s'est éloigné – ou qu'il en a été écarté –, mal compris qu'il fut dans sa revendication d'une totale liberté sans laquelle la création est impossible. Dans l'art du XXe siècle, les références chrétiennes sont pourtant toujours présentes, mais réinterprétées de manière nouvelle et personnelle – et parfois provocante – par des artistes de toutes tendances et vivant dans les contextes les plus divers. En s'opposant à un ordre social, religieux et culturel souvent figé ou injuste, l'artiste revêt la figure du prophète. Cet éloignement par rapport à l'art chrétien des siècles passés peut alors être considéré comme un rapprochement des sources fondatrices : l'art contemporain retrouve, de manière parfois involontaire, des thèmes existentiels et spirituels déjà présents dans les récits bibliques. Le début du XXIe siècle est marqué par l'internationalisation des mouvements artistiques, de nouvelles quêtes du sens, la pluralité des croyances, différents modèles de relation entre le christianisme et la culture. La perspective adoptée dans cet ouvrage n'est pas chronologique mais thématique : quelques artistes, œuvres, mouvements et thèmes artistiques sont étudiés d'abord pour eux-mêmes, puis en dialogue avec une pensée théologique de l'art. Le but visé est de réhabiliter tant la dimension spirituelle de l'art – sa mystique – que l'Écriture aux prises avec une société qui fait une large part à l'esthétique et à la communication visuelle.

--

Towards the end of the 19th century, Art liberated itself from Christianity, at the same time as it discovered new forms of expression. But it was not so much from the Christian message as from the institution of the Church itself that Art took its distance – or, misunderstood in its demand for total freedom without which creativity is impossible, had been distanced. In 20th century art, Christian references are nevertheless still present, but reinterpreted in a new and personal – and sometimes provocative – manner, by artists of all tendencies and from all walks of life. By challenging social, cultural or religious orders that are often rigid or unjust, the artist takes on the allure of a prophet. This breaking away from the Christian art of past centuries can therefore be regarded as a return to the founding sources: contemporary art rediscovers, sometimes quite involuntarily, existential and spiritual themes which were already present in the Bible stories. The beginning of the 21st century is marked by the internationalization of artistic movements, new searches for meaning, a multiplicity of beliefs and different models for the relationship between Christianity and culture. This book has opted for a thematic, rather than a chronological perspective: a selection of artists, works, movements and artistic themes are first of all studied for their own merit, then in relation to a theological conception of art. Its aim is to restore the spiritual dimension in art – its mystic – as well as the Scriptures, struggling in a society that places great value on aesthetics and visual communication.
  • Dimensions : 160x240x20
  • ISBN : 9782204078559
  • Poids : 1000 grammes

DANS LA CATÉGORIE