L'Écriture, âme de la théologie

de Silouane Ponga

Collection Théologies

512 pages - avril 2008

48,00€

Cette étude entend justifier et approfondir l'affirmation dogmatique de Vatican II selon laquelle la Sainte Écriture est réellement l'âme de la théologie. Pour ce faire, l'auteur établit d'abord comment la théologie, pour être fidèle à son objet, procède de la Révélation divine des Écritures. Car, comme le dit clairement le concile, « La théologie sacrée s'appuie sur la parole de Dieu écrite, inséparable de la Sainte Tradition, comme sur un fondement permanent » ("Dei Verbum" 24, 1). La théologie a donc pour fondement permanent, c'est-à-dire indispensable et nécessaire, la parole de Dieu écrite. En elle, en effet, la théologie, « sous la lumière de la foi, [scrute] toute la vérité qui se puise cachée dans le mystère du Christ » (ibid.). Il n'y aura donc pas, selon le concile, d'authentique théologie sans ce principe inspirateur et objectivant qu'est la parole de Dieu, contenue dans les Saintes Écritures. En outre, cette référence capitale et fondamentale de l'Écriture est corroborée par la nature même des Écritures qui, selon les Pères du concile, est la vérité de Dieu, révélée dans le mystère du Christ. L'Écriture peut être dite Parole de Dieu, car elle est un réel témoignage de la vérité divine du Verbe incarné. Signalons qu'en réponse au débat préconciliaire sur le rapport entre Écriture et Tradition, "Dei Verbum" affirme que, "comme" et "avec" l'Écriture, la Sainte Tradition est porteuse, elle aussi, de la Parole de Dieu. Le même texte affirme une inséparabilité entre ces deux instances (ou modalités) que le concile a reconnues comme étant les deux canaux principaux de l'unique source qu'est la Révélation divine. Dans la perspective du prochain synode romain sur la Révélation, le livre du père Silouane Ponga s'inscrit comme une référence majeure.

--

This study aims to justify and to deepen the dogmatic declarations of Vatican II, which claim that the Sacred Scriptures are truly the soul of theology. To achieve this, the author first of all establishes how theology, in order to remain faithful to its purpose, proceeds from the divine Revelation of the Scriptures. For, as the council clearly states, ‘Sacred theology rests on the written Word of God, together with sacred tradition, as its primary and perpetual foundation.’ (‘Dei Verbum’ 24, 1). Thus theology’s permanent foundation, i.e. indispensable and necessary, is the written Word of God. In that Word, theology ‘scrutinizes in the light of faith all truth stored up in the mystery of Christ’ (ibid.). So, according to the Council, there is no authentic theology outside the inspirational and objectivizing principle which is the Word of God, as written in the Sacred Scriptures. Moreover, that essential and fundamental reference to the Scriptures is corroborated by their very nature which, according to the Fathers of the council, is the truth of God, revealed in the mystery of Christ. The Scriptures may be called the Word of God, for they are a true testimony of divine truth of the Word made Flesh. Let us also mention that in response to the pre-council debate on the relation between the Scriptures and Tradition, ‘Dei Verbum’ states that, ‘like’ and ‘together with’ the Scriptures, the Sacred Tradition is inhabited by the Word of God. The same text affirms the inseparability between the two instances (or modalities) which the council recognized as being the two principal channels for one unique source, which is divine Revelation.
  • Dimensions : 145x235x25
  • ISBN : 9782204082877
  • Poids : 730 grammes

DANS LA CATÉGORIE