De l'immortalité des animaux

d' Eugen Drewermann

Collection Eugen Drewermann – Écrits

88 pages - sept. 1992

16,00€

Dans le christianisme, comme dans le judaïsme, chaque être humain a une valeur infinie parce qu'il possède une âme immortelle et qu'il dépasse donc les limites que lui assignent la nature (la mort corporelle) et la société (l'injustice). Mais cette valeur infinie de l'être humain, scellée par la résurrection, ne se dit-elle pas au détriment des animaux ? Ceux-ci, dépourvus d'immortalité individuelle, n'ont pas de fin en soi et sont ravalés au rang de simples moyens : élevage industriel intensif pour la nourriture, expérimentations diverses pour la science médicale ou pour les produits cosmétiques, mauvais traitements divers... Réfléchir sur le sort injuste réservé aux animaux, c'est reconsidérer la place – éminente, mais éphémère – de l'homme au sein de la nature, prendre conscience de notre environnement et de notre solidarité avec toute la création et redécouvrir le « souffle divin » éternel qui donne vie à tous les êtres.
  • Dimensions : 135x215x8
  • ISBN : 9782204046619
  • Poids : 145 grammes

Avec la collaboration de : Bernard Lauret, Louise Rinser, Michel Damien

DANS LA CATÉGORIE THÈMES CONTEMPORAINS

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR