La mémoire des sources

de Georges Cottier

Collection Géopolitique

400 pages - janv. 2015

29,00€

Kant, Schleiermacher, Hegel puis Feuerbach, Marx, Freud ou, plus près de nous, Jacques Bouveresse et Régis Debray : la philosophie de la religion s’est instituée avec la modernité pour tâcher de définir quelle peut être l’essence du fait religieux. Dans le sillage des Lumières, ses principaux représentants ont considéré comme un préalable absolu à leurs travaux la négation de la Révélation. Rien n’est moins sûr qu’ils aient eu raison. À preuve, sous les feux de l’actualité, le besoin d’une herméneutique intégrale est toujours plus pressant.
C’est à cette tâche que, au bout d’une vie consacrée à penser, s’est attelé le cardinal Cottier, qui a longtemps exercé le métier unique de « théologien du pape » qui consiste à être l’ultime interlocuteur de l’évêque de Rome pour tout ce qui relève de la doctrine. Revenant de manière innovante à l’épistémologie élaborée par Thomas d’Aquin, qui n’entend rien ignorer ni de la raison ni de la foi, le dernier grand témoin de Vatican II montre ici que cette disjonction est contingente et que cette discipline représente une branche féconde et prometteuse du savoir philosophique, qui attend d’être pleinement développée.
Un essai décisif pour un début de siècle tourmenté par le retour du religieux que doivent lire d’urgence tous ceux qui sont soucieux de refonder la culture humaniste dans son universalité.


Diplômé en théologie et en philosophie, expert au concile Vatican II et au Secrétariat pour le dialogue avec les non-croyants, secrétaire de la Commission théologique internationale, le dominicain Georges Cottier a servi comme théologien de la maison pontificale de 1989 à 2005 auprès de Jean-Paul II qui l’a nommé archevêque et créé cardinal.
  • Dimensions : 155 x 240 x 33
  • ISBN : 9782204103541
  • Poids : 620 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR