Le Christ et la Trinité chez Athanase d'Alexandrie

de Lucian Dînca

Collection Patrimoines - Christianisme

400 pages - juin 2012

38,00€

Par l'originalité de son traitement du mystère de la Trinité, l'évêque Athanase d'Alexandrie a marqué la tradition théologique jusqu'à nos jours. Athanase retravaille substantiellement la synthèse théologique de ses prédécesseurs, Clément d'Alexandrie et Origène, en fonction du nouveau contexte théologique alexandrin. En effet, Arius, curé de Baukalis à Alexandrie, entreprend vers 318 d'enseigner une doctrine christologique qui tend à nier la divinité du Fils : « Il y eut un temps où le Fils n'existait pas, il est venu a l'existence ex nihilo, comme les autres créatures. » Face à cette doctrine, Alexandre, le prédécesseur d'Athanase sur le siège d'Alexandrie, puis Athanase lui-même reprennent le flambeau des Pères du concile de Nicée qui, en 325, avaient condamné Arius, ses partisans et sa doctrine. Partant du Christ tel que révélé dans les Écritures, le pape d'Égypte démontre que c'est uniquement si le Christ est vrai Dieu qu'il peut nous révéler le mystère de la Trinité, et uniquement s'il est vrai homme qu'il peut diviniser la nature humaine : « Dieu s'est fait homme, pour que l'homme devienne Dieu. » Bible à l'appui, Athanase défend donc le dogme nicéen de la consubstantialité du Fils au Père, puis, à partir de 362, la consubstantialité de l'Esprit-Saint au Père et au Fils.

--

Through his original treatment of the mystery of the Trinity, Bishop Athanasius of Alexandria left his mark on theological tradition even up to the present day. Athanasius substantially reworked the theological synthesis of his predecessors, Clement of Alexandria and Origen, keeping in line with the new Alexandrian theological context. Around 318, Arius, a presbyter from Baukalis in Alexandria, undertook to teach a Christological doctrine that tended to deny the Son’s divinity: ‘There was a time when the Son did not exist; He came into existence ex nihilo, like the other creatures.’ Confronted with this doctrine, Alexander, Athanasius’s predecessor in the Alexandrian episcopate, then Athanasius himself, took up the torch of the Fathers of the Council of Nicaea who, in 325, had condemned Arius, his followers and his doctrine. Citing the Christ as revealed in the scriptures, the pope of Egypt demonstrated that only if Christ is really God can he reveal to us the mystery of the Trinity, and only if He is really man, can he make human nature divine: ‘God became man, that man might become God.’ Referring to the Bible, Athanasius thus defended the Nicaean dogma of the consubstantiation of the Son and the Father, then, after 362, the consubstantiation of the Holy Spirit with the Father and the Son.
  • Dimensions : 145x235x250
  • ISBN : 9782204096935
  • Poids : 590 grammes

Avec la collaboration de : Charles Kannengiesser

DANS LA CATÉGORIE THÈMES CONTEMPORAINS

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR