Prêcheur de la miséricorde

de Jean-Joseph Lataste

Collection Épiphanie

406 pages - sept. 1992

30,80€

Le XIXe siècle est le siècle de la naissance de la prison pénale, et des théories pénitentiaires visant à l'amendement des détenues. Silence perpétuel, travail forcé, discipline de fer, étaient les éléments principaux de cette entreprise de rééducation. Le Père Lataste, dominicain, découvre la vie des femmes condamnées aux travaux forcés, lors de deux retraites qu'il leur prêche en 1864-1865 à la centrale de Cadillac (Gironde). Deux convictions l'habitent très rapidement : la capacité de transformation profonde, de conversion et de pardon chez les détenues ; le rôle déterminant de la société dans la genèse de leur crime et surtout dans les processus de récidive. Il meurt à 36 ans, après avoir cherché à faire une place à ces femmes méprisées par tous dans l'Église et dans le monde. Cette première édition critique de ses sermons prononcés en prison et de ses campagnes de presse permet la découverte d'une parole prophétique sur la dignité humaine et le pardon. Grâce à des documents d'époque, le frère Jean-Marie Gueullette o.p. - qui a préparé le document final du procès de béatification du Père Lataste - nous fait pénétrer dans le système pénitentiaire du second Empire. Il retrace également la naissance d'une congrégation unique dans l'histoire de l'Église, les Dominicaines de Béthanie, où le Père Lataste a voulu que soient mêlées, dans la discrétion, d'anciennes détenues et des femmes qui n'ont pas connu d'expérience dramatique, dans une même vie de communauté.
  • Dimensions : 135x195x32
  • ISBN : 9782204045483
  • Poids : 490 grammes

Avec la collaboration de : Gérard Daucourt, Jean-Marie Gueullette

DANS LA CATÉGORIE LA PRIÈRE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR