La liberté souffre violence

de Élisabeth de Miribel

Collection L'Histoire à vif

272 pages - juin 2010

20,00€

« La liberté souffre violence » est le livre admirable d'une femme admirable : le récit, porté par un élan peu commun, d'une vie placée sous le signe de l'exigence et du courage, de la foi et de la liberté. Pour la jeune femme, l'aventure commence le 13 juin 1940 à Londres auprès du général de Gaulle. Ce jour-là, Élisabeth de Miribel tape sur sa machine à écrire le texte du célèbre appel. Elle vient de rencontrer l'Histoire et, pour une part, son destin, destin qui, en ces temps de guerre, va la conduire au Canada et à Alger auprès des Français libres, puis en Italie dont elle suivra la campagne comme correspondante de guerre et qui lui fera vivre au plus près les batailles de France et la libération de Paris. La paix revenue et de Gaulle parti, sa passion de la vérité va la conduire au Carmel où elle ne restera pas, expliquant très directement et simplement le pourquoi de cet abandon jugé par certains à l'époque comme scandaleux. De l'effervescence de Londres à la solitude du Carmel, voici ce chemin passionné, brûlant où se mêlent les jours historiques et le secret de la vie spirituelle. Ce livre lumineux montre simplement la fidélité, faite de caractère et de cœur. On y trouvera de beaux et émouvants portraits : ceux de Jacques Maritain, du père Couturier, de Pierre Brossolette, du général Leclerc, d'André Malraux... « Le récit d'Élisabeth de Miribel est précis â souhait, haut en couleur, et prouve une perspicacité parfois redoutable... Il s'agit là d'un livre lumineux, ardent, loyal [...] Un exemple pour notre temps. » (Ambroise-Marie Carré, o.p., de l'Académie française.)

--

La liberté souffre violence is an admirable book written by an admirable woman. It is a story, told with exceptional fervour, of a life placed under the sign of exigency and courage, faith and freedom. The adventure began for the young woman on June 13, 1940 in London alongside General de Gaulle. That day, Élisabeth de Miribel was typing the text of his famous appeal to the French people. She had just encountered History, and her own destiny. In those war years, fate would take her to Canada and Algeria with the Free French Forces, then to Italy where she followed the campaign as war correspondent and became a first-hand witness of the fight to free France and liberate Paris. When peace came and the General left, her passion for truth took her to the Carmel but she did not remain there. She explained very simply and straightforwardly her reasons for this abandon, which some in those days judged scandalous. This is the fascinating story of one woman’s path from the effervescence of London to the solitude of the Carmel, as well as the secrets of her spiritual life, all set in a truly historic period. An enlightening book, a tale of faith made of strong character and a warm heart, told in simple terms. There are beautiful and moving portraits: Jacques Maritain, Father Couturier, Pierre Brossolette, General Leclerc, André Malraux... "Élisabeth de Miribel’s story is as detailed as one would wish it to be; colourful, it shows remarkable perspicacity... It is a dazzling, ardent, loyal book [...] an example for our times." (Ambroise-Marie Carré, o.p., de l'Académie française.)
  • Dimensions : 135x215x15
  • ISBN : 9782204085366
  • Poids : 380 grammes

Avec la collaboration de : Éric Roussel, Pierre Emmanuel

DANS LA CATÉGORIE BIOGRAPHIES