Christianisme ne fait que commencer (Le)

d' Alexandre Men

Collection Le Sel de la Terre

288 pages - sept. 2004

24,00€

Harcelé par le KGB à cause de son influence sur la société et les intellectuels, attaqué par les antisémites en raison de ses origines juives, le père Alexandre Men est mort assassiné à coups de hache le 9 septembre 1990. Ce jour-là, l'Église russe a perdu l'une de ses figures les plus rayonnantes, le christianisme un génie universel, un prophète ardent et courageux. Recueil de conférences, d'homélies et de lettres, ce livre révèle une théologie en acte, une foi vécue « sous le soleil » autant qu'à la lueur des cierges. Il témoigne d'une spiritualité non seulement ouverte aux autres religions, au dialogue avec l'art et la science, à l'engagement dans la cité, mais aussi profondément enracinée dans la parole de Dieu et la tradition de l'Église. Centrée sur l'ici et maintenant, la vie en Christ y apparaît comme une « eucharistie cosmique », un mouvement permanent d'écoute, d'éveil, de conversion du cœur, de don de soi, d'abandon à la Providence et de création dans la liberté de l'Esprit saint. Pour le père Alexandre, toutes les divisions conventionnelles entre le sacré et le profane, le monde et l'Église, les croyants et les incroyants, les différentes confessions chrétiennes, doivent être assumées et transcendées dans la lumière et l'unité de la Croix, mystère de l'amour et de la résurrection.
  • Dimensions : 150x210x15
  • ISBN : 9782204076661
  • Poids : 330 grammes

Avec la collaboration de : Françoise Lhoest, Hélène Arjakovsky-Klépinine, Ignace Krekchine, Jean Vanier

DANS LA CATÉGORIE INTRODUCTION AUX CHRISTIANISMES

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR