Les Droits tournés vers l'homme

JE COMMANDE

Attention, plus que quelques exemplaires disponibles

Les Droits tournés vers l'homme

de Xavier Dijon

Collection Humanités

176 pages - mai 2009

24,20€

Au fil de l’histoire contemporaine, les droits de l’homme ont connu une importante évolution dont la doctrine juridique a rendu compte en parlant de leurs différentes générations. Alors que l’Occident mettait en avant la première de ces générations dite des droits civils et politiques, et que les pays de l’Est prônaient celle des droits économiques, sociaux et culturels, les jeunes nations nouvellement décolonisées revendiquaient, pour leur part, une troisième génération dite des droits de la solidarité : autodétermination, développement, paix… Or cette multiplicité des références menace sans cesse la prétention des droits humains à l’universalité. D’où les affirmations qui se font de plus en plus insistantes de nos jours sur la nécessaire indivisibilité des droits de l’homme. Le présent ouvrage cherche à savoir comment se noue le lien entre cette indivisibilité proclamée et l’universalité souhaitée. Que trouvons-nous dans l’homme qui permette de dire que ses droits, — les droits de l’homme précisément —, valent pour tous ? Faudrait-il, pour toucher tous les hommes, rejoindre tout l’homme ? Mais comment définir cet humain commun à tous ? L’auteur tente de répondre en réordonnant ces droits humains autour de l'« homme » reconnu comme leur titulaire. Cet ordre est celui des poupées russes qu’il faut ouvrir tour à tour pour aboutir à l’Unique à partir duquel se pense l’Universel. Sont ainsi passés en revue la nature, le bien, le travail, la nation, la raison et la transcendance. Une attention particulière est accordée aux options spirituelles qui expliquent à la fois, à chaque étape, l’investissement sur une dimension particulière de l’être humain et la nécessité d’un dépassement ultérieur de cette dimension-là pour que les droits de l’homme soient respectés en leur intégralité.

--

Throughout modern history, human rights have evolved dramatically. This is expressed in legal doctrine as different ‘generations’ of human rights. The West highlights the first of those generations, the so-called civic and political rights; while eastern countries put the accent on economic, social and cultural rights, and the newly decolonized nations claim a third generation of ‘solidarity’ rights: self-determination, development, peace… But this multiplicity of references is a constant threat to human rights’ claim to be universal; hence the increasing insistence today on their essential indivisibility. This book investigates the nature of the link between their proclaimed indivisibility and their desired universality. What do we find in the man who claims that his rights — his human rights—apply to all humans? In order to reach all humans, is it necessary to unite them? How can we define a humanity that is common to all? The author tries to answer these questions by restructuring human rights around the word ‘human’ in the title. We must proceed as with Matryoshka dolls, opening one after the other until we arrive at the Unique one on which a notion of the Universal can be based. The outer layers are nature, good, work, the nation, reason and transcendence. Special attention is paid to spiritual options which explain, at each stage, investment in one particular dimension of the human being and the necessity ultimately to go beyond that dimension, so that Human rights may be respected in their entirety.
  • Dimensions : 135x215x10
  • ISBN : 9782204088800
  • Poids : 190 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR