Camus et l'homme sans Dieu

d' Arnaud Corbic

Collection La Nuit surveillée

256 pages - janv. 2007

33,00€

« Je suis de ceux que Pascal bouleverse et ne convertit pas. Pascal, le plus grand de tous, hier et aujourd'hui », notait Camus dans ses « Carnets ». Il faut vivre sans Dieu. L'homme peut-il survivre à la mort de Dieu ? L'homme n'est-il pas mort avec Dieu ? Telles sont les questions posées par Camus. Identifier l'inhumain (l'absurde, le nihilisme, le ressentiment, le mal), fonder l'humain (la révolte, l'amour), jeter les fondements d'une philosophie de l'homme sans Dieu, telle est la tentative philosophique et littéraire d'Albert Camus. Proposer une sagesse inédite, à la fois individuelle, collective et cosmique contre tout ce qui nie l'homme, le mutile et tend à l'écraser, voilà le fil conducteur de son œuvre. La lucidité tragique n'interdit pas l'exigence d'humanité. Camus écrivait à propos de « La Peste » : « Sens de mon œuvre : Tant d'hommes sont privés de la grâce. Comment vivre sans la grâce ? Il faut bien s'y mettre et faire ce que le christianisme n'a jamais fait : s'occuper des damnés.  » C'est dans ce contexte que se pose la question de Tarrou : « Peut-on être un saint sans Dieu, c'est le seul problème concret que je connaisse aujourd'hui. » Et le docteur Rieux de répondre : « Je n'ai pas de goût, je crois, pour l'héroïsme et la sainteté. Ce qui m'intéresse, c'est d'être un homme. »

--

“I am one of those who is deeply affected by Pascal, but not converted. Pascal, the greatest among us, yesterday and today.” Camus wrote these words in his Carnets. We must live without a God. Can man survive the death of God? Didn’t man die with him? These are the questions Camus asks. To identify the inhuman (the absurd, nihilism, resentment, evil), to find the human (rebellion, love) to lay the foundations of a philosophy of man without God: this is Camus’ literary and philosophical challenge. To oppose a new kind of wisdom – individual, collective and cosmic – against all that denies, mutilates, and crushes man; this was the guiding principal of his work. Tragic lucidity does not exclude the exigency of humanity. Camus wrote these words about The Plague: “The meaning of my novel: So many men are deprived of grace. How can you live without grace? You’re obliged to get on with it and do what Christianity never did: look after the damned.” It is in this context that Tarrou asks his question, “Can you be a saint without God, that’s the only real problem I know today.” And the Doctor Rieux replies, “I have no liking for heroism and sainthood. What I’m interested in is being a man.”
  • Dimensions : 135x215x15
  • ISBN : 9782204081368
  • Poids : 335 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR