Proust et le violon intérieur

d' Anne Penesco

Collection Cerf Littérature

192 pages - janv. 2011

18,00€

Nous pouvons remarquer chez Proust une prédilection pour le violon — associé à certaines heures intenses de sa vie —, thème littéraire lui inspirant de riches modulations. Des œuvres, des interprètes ont retenu son attention ; aucune étude cependant n'a été consacrée aux liens unissant Proust à l'instrument à cordes frottées, liens d'autant plus importants que l'auteur de la « Recherche » considère le violon comme une autre voix humaine. Quelles sont les caractéristiques du jeu de Jacques Thibaud, de Georges Enesco, des Quatuors Poulet et Capet, artistes qui l'intéressent et l'émeuvent ? Que représentent pour lui la « Première Sonate » de Saint-Saëns, la « Première Sonate » de Fauré, la « Sonate » de Franck pour violon et piano et les derniers « Quatuors » de Beethoven ? Cet ouvrage restitue l'univers musical proustien dans le contexte de son temps : l'histoire du répertoire et de l'interprétation de la sonate pour violon et clavier et du quatuor à cordes, ainsi que l'évolution du goût musical, notamment en ce qui concerne les ultimes chefs-d'œuvre beethovéniens pour quatre archets. Il tisse un contrepoint entre les écrits littéraires et la correspondance de Proust, confrontés aux témoignages contemporains des compositeurs, instrumentistes et critiques musicaux, afin de comprendre en quoi, non seulement Vinteuil, mais plus encore Proust, vit à jamais dans la Sonate et le Septuor.

--

We perceive Proust’s fondness for the violin, which is associated with certain intensely emotional moments in his life. This literary theme inspires rich modulations in his work. Certain musical creations, certain soloists in particular, attracted Proust’s admiration. Yet no study has been devoted to the links between Proust and string instruments - links which are all the more significant because the author of A la recherche du temps perdu considered the violin to be a voice, just like the human voice. What specific qualities did they possess, those artists he admired and found moving, such as Jacques Thibaud, Georges Enesco, the Poulet and Capet Quartets? What did Saint-Saëns’ Sonata N° 1 represent for him? And Fauré’s, or Franck’s Sonata for violin and piano, or Beethoven’s ultimate quartets? This book recreates Proust’s musical universe in the context of his times: the history of the repertoire, the interpretation of the sonata for violin and clavier, the string quartet, and the evolution of musical tastes, regarding Beethoven’s ultimate masterpieces for string quartet in particular. The author composes a counterpoint between literature and Proust’s correspondence, which is placed alongside the testimonies of contemporary composers, soloists and music critics to help understand how not only Vinteuil, but even more so Proust, will always live on in the Sonata and the Septet.
  • Dimensions : 135x215x14
  • ISBN : 9782204094054
  • Poids : 270 grammes

DANS LA CATÉGORIE