De l'interrogation radicale

de Simone Goyard-Fabre

Collection La Nuit surveillée

496 pages - août 2011

43,00€

« On ne cesse d'oublier d'aller jusqu'au fondement. On ne pose pas assez profond les points d'interrogation », écrivait Wittgenstein. L'œuvre de Francis Jacques est une franche réplique à cette « remarque ». Aussi occupe-t-elle une place originale dans la philosophie de notre temps. L'entreprise était audacieuse ; et elle devait être innovante. Les obstacles philosophiques étaient nombreux ; il fallait les reconnaître et les interroger jusqu'à leurs plus profondes racines. La démarche analytique, en l'occurrence, a fait merveille. Elle ne fut qu'un point de départ. Mais il était décisif parce qu'il conduisait à bouleverser l'échiquier sur lequel la tradition des siècles avait construit ses systèmes philosophiques. Sur le chemin ainsi frayé, l'espace logique de l'« interlocution » a supplanté le subjectivisme-roi des philosophies de la conscience. L'exploration du dialogisme communicationnel a été la voie d'un questionnement approfondi qui, d'un point de vue métaphysique, a découvert la « relation » comme source originaire et fondationnelle de la pensée. À cette source pure puise l'« exigence transcendantale » qui, alliée aux structures formelles du travail de la pensée, commande l'érection du sens. En faisant du questionnement patiemment poursuivi l'activité génétique et critique de la pensée, l'« interrogation radicale » est devenue, en raison de sa portée ontologique, une « élévation spirituelle ». Aussi la sagesse peut-elle désormais défier les pathologies qui gangrènent les manifestations de l'existence. L'horizon s'éclaire de la lumière divine : il est un lieu de confiance et d'espérance. Au processus de « dé-construction » généralisée que développent aujourd'hui tant d'ouvrages, l'œuvre de Francis Jacques oppose le mouvement d'une reconstruction spirituelle que commande, outre l'alliance hardie de la logique et de la métaphysique, l'écoute de la théologie. En fouillant les puissances originaires de l'interrogativité dont l'intégralité et la radicalité font la noblesse de la pensée, elle trace l'itinéraire au long duquel elle propose, contre la désespérance d'un temps de crise, de philosopher autrement pour retrouver les repères effacés et reconquérir, sur le chemin de l'Absolu, l'humanité perdue de l'homme. C'est un recommencement.

--

‘We constantly forget to go right to the foundations. We do not pose our questions deeply enough,’ wrote Wittgenstein. The work of Francis Jacques is a frank reply to that ‘remark’. Consequently, it holds an original position in the philosophy of our times. The enterprise was a bold one and had to be innovating. The philosophical obstacles were many: they had to be acknowledged and questioned at their very deepest roots. The analytical approach, in this case, was an excellent tool. It was only a point of departure, but a decisive one because it led to overturning the terrain on which the tradition of centuries had constructed its philosophical systems. On the pathway thus cleared, the logical space of ‘interlocution’ supplanted the all-powerful subjectivism of the philosophies of consciousness. The exploration of communicational dialogism led to an in-depth questioning which, from the metaphysical viewpoint, uncovered the ‘relation’ as an original and foundational source of thought. At this pure source is drawn the ‘transcendental exigency’ which, combined with the formal structures of thinking, commands the edification of meaning. By making patiently pursued questioning the genetic and critical activity of thought, the ‘radical interrogation’ - because of its ontological scope - has become a ‘spiritual elevation’. So wisdom can challenge the pathologies that corrupt manifestations of existence. The horizon brightens with divine light: it is a place of confidence and hope. To the process of generalised ‘de-construction’ that so many books develop today, the work of Francis Jacques opposes the movement of a spiritual reconstruction ordained by the bold alliance of logic and metaphysics and an ear for theology. By exploring the original powers of questioning, whose integrity and radicalness are the very nobility of thinking, the author traces an itinerary along which he proposes an antidote for the despair of our times of crisis: a new way of thinking, in order to establish efficient bearings and restore, on the way to the Absolute, the lost humanity of man. A new beginning.
  • Dimensions : 135x215x25
  • ISBN : 9782204092425
  • Poids : 610 grammes

DANS LA CATÉGORIE THÈMES FONDAMENTAUX

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR