Edward W. Said, l'humaniste radical

de Fred Poché

Collection La Nuit surveillée

192 pages - août 2013

19,00€

De nos jours, les crispations identitaires et la crainte d’une perte de soi de la communauté nationale engendrent des peurs qui favorisent le rejet de l’autre, du différent. Dans ce contexte, l’image de l’Arabe ou du musulman apparaît comme la nouvelle cause des inquiétudes. Une distance critique devient nécessaire pour questionner en profondeur ces représentations que, déjà, la littérature et l’iconographie occidentales ont contribué à véhiculer. Voilà pourquoi il est important de faire découvrir au lecteur français la figure d’Edward W. Said (1935-2003), intellectuel d’envergure, qui malgré sa grande notoriété aux États-Unis, dans les pays anglo-saxons, germaniques ou nordiques, demeure trop peu connu en France. Cet écrivain américain d’origine palestinienne, homme du métissage et de l’exil, décrit dans son œuvre la façon dont les savants et les écrivains occidentaux ont construit l’image d’un Orient mythique et obscur, ou, plus précisément, une antithèse de la raison éclairée des Lumières, propre à justifier la colonisation. L’auteur du célèbre ouvrage « L’Orientalisme » (1978) souligne la dimension idéologique de ce regard et donne la source des préjugés antiarabes du monde occidental. Ce premier ouvrage en langue française sur l’œuvre du père fondateur de la pensée postcoloniale nous aide à comprendre d’où viennent les craintes qui traversent nos sociétés occidentales et redonne sens à un humanisme radical, soucieux de former des citoyens critiques et responsables.

--

Today, tensions about identity, and the national community’s fear of losing its specific characteristics, engender feelings of insecurity that encourage the rejection of the other, of anyone different. In this context, the image of the Arab or the Muslim seems to be a new source of anxiety. It becomes necessary to take a critical distance in order to examine these representations, which Western literature and iconography had already contributed to diffusing. That is why it is important that the French reader should discover Edward W. Said (1935-2003), an intellectual who, in spite of his fame in the USA and in English and German-speaking countries, as well as in the Nordic lands, is too little known in France. This American writer of Palestinian origin, a man of mixed race and exile, describes how Western scholars and writers constructed the image of a mythical and obscure Orient, or, to put it more precisely, an antithesis of knowledge and Enlightenment, and a justification for colonisation. The author of the renowned Orientalism (1978) stresses the ideological dimension of this vision and reveals the source of the Western world’s anti-Arab prejudices. This is the first book in the French language about the founder of post-colonial thought. It helps us understand where the fears that traverse Western societies come from, and gives new meaning to a radical humanism whose ambition is to train critical and responsible citizens.
  • Dimensions : 135x215x15
  • ISBN : 9782204099066
  • Poids : 270 grammes

DANS LA CATÉGORIE PHILOSOPHIE CONTEMPORAINE (XX-XXIE)

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR