Le salut en Jésus Christ dans la littérature de l'ère patristique -T2

de Raymond Winling

Collection Cerf Patrimoines

680 pages - avril 2016

35,00€

« L’Église comme communauté de salut » : l’Église comme
communauté de ceux qui ont foi en Jésus Christ Sauveur,
l’Église comme communauté de ceux qui s’attachent à se
conformer au Christ Sauveur, l’Église communauté de ceux qui
célèbrent le mystère du salut. Un chapitre a été réservé au
thème L’Église comme communauté d’entre-aide fraternelle.
De cette manière, les différentes considérations sont reliées
étroitement au thème du salut, l’Église étant en elle-même
sacrement du salut.
« L’accomplissement eschatologique » a comme objet ce qu’on
nomme couramment Traité des fins dernières. D’une part, elle
rend compte de ce qui est le sommet vers lequel tend le vaste
mouvement de l’histoire du salut qui trouve son origine en ce
Dieu d’Amour qui crée l’homme à son image et déploie son
plan de salut pour le sauver. D’autre part, elle permet de
comprendre que la vie chrétienne est placée sous le signe de
l’espérance. Ce qui attend le chrétien n’est pas l’anéantissement
par absorption dans une sorte de trou noir intersidéral, mais
l’entrée dans la vie éternelle. Les pères insistent bien plus sur le
bonheur des élus que sur le châtiment des pécheurs. Enfin, la
vision globale du salut est beaucoup plus ouverte qu’on ne le
pense en ce qui concerne le salut des non-chrétiens. En
définitive, selon les Pères, la vie a un sens pour le chrétien, car
celui-ci se sait appelé à participer à la vie même de Dieu en qui
il trouve son bonheur.
  • Dimensions : 229x152
  • ISBN : 9782204108027
  • Poids : 865 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR