Matthieu 5, 48

de Annie Noblesse-Rocher , Gilbert Dahan

Collection Cerf Patrimoines

176 pages - avril 2017

20,00€

Soyez parfaits, comme votre Père est parfait ! Commandement qu’il paraît impossible d’observer, tant la perfection ne semble pas être de ce monde et tant la distance entre le Père et ses créatures est incommensurable ! Le commandement de Lv 19, 2, qui exigeait la sainteté, était-il plus réalisable ? Les exégètes ont été confrontés à cette difficulté et ont trouvé diverses solutions, la plus courante étant celle d’une relativisation. Ce volume est entièrement consacré à l’histoire de l’exégèse de ce verset, des Pères au XVIIe siècle, après un éclairage donné par l’exégèse contemporaine. Celle-ci le situe par rapport à l’enseignement de Jésus, dans le sermon sur la Montagne et dans les évangiles synoptiques, mais étudie également l’arrière-plan du motif de la perfection dans la littérature juive ancienne, notamment dans les écrits de Qumrân. La tradition patristique élabore la réflexion sur le modèle divin : les textes de Pères grecs (Clément d’Alexandrie, Origène, Basile) et de Pères latins (Cyprien, Ambroise, Jérôme, Augustin) sont analysés : la notion stoïcienne de perfection permet d’affiner l’étude, de même que la crise arienne. Les exégètes du Moyen Âge replacent soigneusement le verset dans son contexte et se livrent à une étude rigoureuse de l’adverbe de comparaison (« comme votre Père ») : on aboutit à des notions différentes de la perfection chez les franciscains et chez les dominicains, ce que permet de constater la technique spécifique de la distinctio. Pour le XVIe siècle, ont été privilégiés les commentaires d’Érasme, Martin Luther, Martin Bucer et Jean Calvin : si la recherche philologique est bien présente, la dimension éthique prédomine. Enfin, pour le XVIIe siècle, sont exploités des textes d’une grande richesse de Godefroy Hermant, Pierre Nicole, Cornelius a Lapide, Benedetto Mandina, Michel Palain et autres : ces auteurs insistent sur le fait que l’homme est créé à l’image de Dieu et voient dans l’injonction de Mt 5, 48 un impératif de charité.
Ce volume est issu de la onzième des « Journées bibliques » organisées par le Laboratoire d’Études des monothéismes/Institut d’études augustiniennes, UMR 8584 (CNRS-EPHE Sciences religieuses-Paris IV) et le Groupe de recherche sur les non-conformistes religieux des XVIe et XVIIe siècles et l’histoire des protestantismes, EA 4378 (GRENEP, Faculté de théologie protestante de l’université de Strasbourg).

Les auteurs
Ont participé à cet ouvrage : Matthieu ARNOLD, Emmanuel BAIN, Lætitia CICCOLINI, Gilbert DAHAN, Jean-Pierre DELVILLE, Christian GRAPPE, Simon ICARD, Annie NOBLESSE-ROCHER.
  • Dimensions : 215 x 135
  • ISBN : 9782204123143
  • Poids : 228 grammes

Avec la collaboration de : Annie Noblesse-Rocher, Gilbert Dahan, Matthieu Arnold

DANS LA CATÉGORIE EXÉGÈSE BIBLIQUE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR