Religion et politiques contemporaines des sexualités et de la filiation

Collection Cerf Patrimoines

248 pages - nov. 2017

28,00€

Il se met en place aujourd’hui une politique de « l’intime » qui s’aventure dans des champs nouveaux, politique du genre et de la sexuation, politique du mariage et de la fi liation, et politique du corps, en rapport avec la naissance, la maladie et la mort. Ces nouveaux espaces politiques entrent en tension avec le modèle précédent où les magistères religieux étaient dépositaires de la sphère de l’intime.
Les institutions religieuses, dont l’Église catholique, entrent alors en politique d’une façon « tradi-moderne », avançant le désir de reconnaissance comme préalable à la participation au débat d’idées. La scène « sociétale » est ainsi occupée par divers protagonistes, prenant à partie le législateur. Associations représentant des minorités, partis politiques, religions constituées ou sousgroupes en rapport avec elles, « experts » issus du monde académique : chacun utilise l’argument moral ou éthique tout autant que la modalité de l’expertise
pour faire valoir son point de vue.
Cet ouvrage cerne, dans une approche pluridisciplinaire, la manière dont les religions investissent ce nouvel espace sociétal, et détermine les enjeux de la tension contemporaine entre les anciens magistères religieux et les nouveaux magistères politico-éthiques. La diversité des approches éclaire alors la complexité d’un phénomène où la religion et les autres groupes de la scène sociétale se confrontent pour élaborer les nouvelles politiques de l’intime.

Docteur en psychopathologie fondamentale et psychanalyse, Jacques Arènes est ancien directeur du centre d’Éthique de la Famille et du Sujet Contemporain à l’Université Catholique de Lille. Il est actuellement professeur à la Faculté de Sciences Sociales et Économiques de l’Institut Catholique de Paris. Son dernier livre – La fabrique de l’intime. Le couple, le sexe et l’enfant, publié aux éditions du Cerf – explore la trame conjugale et familiale.

Docteur en philosophie, Stanislas Deprez est enseignant-chercheur au centre de recherche ETHICS (EA 7446) de l’Université Catholique de Lille. Ses travaux portent sur le transhumanisme, l’anthropologie philosophique et l’épistémologie des sciences sociales. Il a publié, entre autres, Lévy-Bruhl et la rationalisation du monde (Presses Universitaires de Rennes, 2010) et, avec Jean-Luc Blaquart, Science et religion sont-elles antagoniques ? (Salvator, 2011).
  • Dimensions : 135 x 215
  • ISBN : 9782204123440
  • Poids : 380 grammes

Avec la collaboration de : Jacques Arènes, Stanislas Deprez

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR