La fonction ministérielle de la musique sacrée

de Michel Steinmetz

Collection Lex Orandi

384 pages - sept. 2018

25,00€

La réforme liturgique qui a suivi le concile Vatican II a entraîné une urgence pastorale dans sa mise en application, au détriment d’une réflexion fondamentale sur l’acte de chant dans le culte chrétien. Il est pourtant déterminant de relier l’enseignement du Concile sur la musique à l’histoire et à la tradition multiséculaire de l’Église, ainsi qu’à l’ensemble des textes conciliaires. Dans cette enquête, Michel Steinmetz interroge ces différentes sources et les met en résonance afin de dévoiler les enjeux et les implications de l’hospitalité de l’art musical en liturgie.
La définition capitale, et nouvelle, de la « fonction ministérielle de la musique sacrée » renouvelle des vues peu ajustées. La question du « comment faire » laisse place à celle du « pourquoi ». Le concept de fonction ministérielle donne souffle à l’acte liturgique tout entier. Il est bon de le (re)découvrir en des temps où l’approche artistique, expérientielle et sensible de la foi chrétienne est une des voies privilégiées d’accès à Dieu pour nos contemporains.

Une démonstration du lien entre Beauté et Vérité.

Docteur en théologie, lauréat du prix Balthasar Fischer, Michel Steinmetz est prêtre du diocèse de Strasbourg. Enseignant à l’université de Strasbourg, il est directeur du service diocésain de pastorale liturgique et sacramentelle, de musique sacrée et d’art sacré.
  • Dimensions : 135x209
  • ISBN : 9782204129299
  • Poids : 455 grammes

DANS LA CATÉGORIE THÈMES DOCTRINAUX