Ni trahir ni périr

de Denis Motchane

320 pages - juin 2019

22,00€

Et si l’agonie de la gauche en France s’expliquait par un défaut de pensée autant que de projet ? Et si, à l’épreuve du pouvoir et des bouleversements du monde, elle avait perdu ses repères ? Et si pour retrouver son logiciel, il lui fallait relire un de ses plus brillants penseurs et analystes ?


Voici enfin réunis les écrits de Didier Motchane, cofondateur, en 1965, avec Jean-Pierre Chevènement, du courant de pensée le plus fécond du Parti socialiste, le Centre d’études, de recherches et d’éducation socialiste, plus connu sous le nom de CERES. Présentés sous forme chronologique et thématique, ces articles couvrent près d’un demi-siècle de vie politique : du programme commun au traité de Maastricht, des septennats de François Mitterrand aux guerres en Irak, de la chute du mur de Berlin à l’adoption de l’Euro.


Ces textes, présentés par Jean-Paul Pagès, permettent de vérifier autant la pertinence des débats engagés que les exigences des combats menés par celui qui fut pendant quatre décennies le rédacteur en chef des diverses publications du CERES. Singulièrement lucides et étonnamment prémonitoires, ils constituent la meilleure illustration de ce qui fut pour Didier Motchane autant un vrai défi qu’une belle ambition.


Un témoignage pour l’histoire. Un traité pour les jeunes générations.


Didier Motchane (1931-2017), cofondateur du CERES, fondateur du Parti socialiste d’Épinay et parlementaire européen (1979-1989), a été le rédacteur en chef des revues successives du CERES.


Jean-Paul Pagès, diplômé de Sciences-Po, a été membre du CERES, du Parti socialiste et du Mouvement des Citoyens.

  • Dimensions : 14 x 21.5
  • ISBN : 9782204133159
  • Poids : 402 grammes

Avec la collaboration de : Jean-Pierre Chevènement

DANS LA CATÉGORIE