Frédéric Ozanam (1813-1853)

JE COMMANDE

Attention, plus que quelques exemplaires disponibles

Frédéric Ozanam (1813-1853)

Collection Cerf Histoire

224 pages - sept. 2006

43,00€

Titulaire de la chaire de littérature étrangère à la Sorbonne, Frédéric Ozanam (1813-1853) fut un universitaire brillant dont l'érudition et l'éloquence captivaient ses auditeurs. Très tôt conscient des grands défis de son temps, il prend le parti de l'action et, devant la misère de la classe ouvrière, conjure les jeunes chrétiens de s'interposer comme médiateurs entre « la puissance de l'or » et « la puissance du désespoir ». La part essentielle qu'il prend à la fondation de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, alors qu'il a tout juste vingt ans, est une réponse apportée à ce problème brûlant. Œuvrer à la réconciliation de la religion et de la liberté, notamment par la fondation du journal « L'Ère nouvelle » avec Lacordaire, œuvrer à la réconciliation de la science et de la foi dans son travail quotidien de chercheur et d'enseignant, et maintenir, dans les querelles pour la liberté de l'enseignement, le difficile équilibre qui consiste à être « de l'Église et de l'Université tout ensemble », tels sont aussi les engagements de Frédéric Ozanam. Cette figure rayonnante parle aujourd'hui encore à nos contemporains, lui dont Ernest Renan disait déjà : « Ozanam, que nous l'aimions ! » Ce volume reprend les communications qui furent présentées, le 26 mars 2003, au colloque organisé, à l'occasion du cent cinquantième anniversaire de sa mort, par la Bibliothèque nationale de France, qui venait de recevoir en don l'ensemble de ses papiers.

--

Holder of the chair of foreign literature at the Sorbonne University in Paris, Frédéric Ozanam (1813 – 1853) was a brilliant academic whose erudition and eloquence captivated his auditors. Aware of the outstanding challenges of his times from an early age, he decided to take action and, confronted with the misery of the working classes, beseeched young Christians to intervene as mediators between ‘the power of gold’ and ‘the force of despair’. His leading role in founding the Society of St. Vincent de Paul, when he was only twenty-one, was his response to this burning issue. He worked at reconciling religion and freedom, notably by founding the newspaper ‘L’Ere nouvelle’ with Lacordaire; he strove to reconcile science and faith in his everyday duties as a researcher and teacher, and maintained, in the context of quarrels about freedom within teaching, the difficult equilibrium of being ‘both of the Church and the University’. These were the causes to which Frédéric Ozanam was committed, and this radiant personality, of whom Ernest Renan said: ‘Ozanam, how we love him!’, still speaks to our contemporaries. This volume regroups the papers presented on the March 26, 2003 at a colloquium organised to commemorate the one hundred and fiftieth anniversary of his death by the Bibliothèque national de France, which had just received the entire collection of his papers.
  • Dimensions : 145x235x17
  • ISBN : 9782204080613
  • Poids : 355 grammes

Avec la collaboration de : Agnès Walch, Annie Angremy, Bernard Barbiche, Charles Mercier, Christine Franconnet, Gérard Cholvy, Jacques-Olivier Boudon, Jean-Marie Lustiger, Jean-Noël Jeanneney, Matthieu Brejon de Lavergnée, Pierre Brunel, Raphaëlle Chevalier-Montariol, René Rémond, Sylvain Milbach

DANS LA CATÉGORIE