Les Portes éclairées de la nuit

de Claude Vigée , Sylvie Parizet

Collection L'Histoire à vif

288 pages - oct. 2006

27,00€

Pour Claude Vigée, l'écriture est une nécessité vitale. Son parcours – de l'enfance alsacienne aux années noires de la Shoah, du difficile exil américain à l'installation en Israël et au retour à Paris – revêt une dimension particulière : s'y donne à lire l'étonnant mystère qui transforme un destin en œuvre littéraire. Au cours de ses entretiens avec Sylvie Parizet, il évoque les figures bibliques qui ont marqué son imaginaire – Jacob, Job, Jonas... – et revient sur son « art poétique », qui est aussi un art de vivre. Dans son « judan », recueil de textes écrits ces dernières années, se côtoient des réflexions sur le judaïsme, une étude sur Joseph, un essai sur Mozart et une « chronique des jours », le Cahier parisien. Ce poète, qui se dit « croyant, au sens premier d'"émounah" », c'est-à-dire de « confiance placée, sans poser de conditions préalables, dans la bonté si énigmatique, si imprévisible d'En-haut », montre ce que peut être l'espérance lorsqu'elle survit, « malgré nous, malgré tout », au lucide et terrifiant constat de la « démence meurtrière » des hommes. L'œuvre littéraire est alors au service d'une aventure qui la dépasse infiniment : transmettre la vie.

--

To Claude Vigée, writing is a vital necessity. His career – from a childhood in Alsace to the dark years of the Shoah, from a difficult exile in America to settling in Israel and the return to Paris – takes on a very special dimension: no less than the astonishing mystery that transforms a person’s destiny into a work of literature. In these interviews with Sylvie Parizet, he evokes biblical figures who left their mark on his imagination, among them Jacob, Job and Jonas, and speaks of his ‘poetic art’, which is also an art de vivre. In his ‘judan’, a collection of texts written in the last few years, there are reflections on Judaism, a study on Joseph, an essay on Mozart and a ‘day-by-day chronicle’, the Parisian notebook. This poet, who calls himself “a believer, in the sense of the first emunah, i.e. of unconditional trust in that goodness from on high which is so enigmatic, so unforeseeable”, shows what hope can represent when – “in spite of ourselves, in spite of everything” - it overcomes the lucid and terrifying discovery of man’s “murderous madness”. Literature then emerges as something that serves an adventure that surpasses it by far: the transmission of life.
  • Dimensions : 145x215x20
  • ISBN : 9782204076920
  • Poids : 500 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR