Gabriel Marcel, philosophe de l'espérance

de Pierre Colin

Collection La Nuit surveillée

128 pages - oct. 2009

17,00€

Gabriel Marcel fut habité par une assurance invincible : fondée sur l'amour, l'espérance doit triompher du désespoir. Et il appartient au philosophe de guider ses lecteurs sur le chemin de cette victoire. Penseur de l'être incarné, il fut particulièrement sensible aux liens que les rencontres créent entre ces êtres fragiles et inventifs que nous sommes. En amitié ou en amour, la fidélité créatrice ouvre aux existants le mystère de l'être. La métaphysique se laisse guider par la réflexion sur la sainteté : dès lors, les fils se nouent entre le donné le plus concret de l'existence et l'ouverture spirituelle la plus profonde. Dieu prend la figure du Toi absolu. C'est en lui et par lui que se fonde l'assurance d'une immortalité bienheureuse : « L'espérance n'est pas seulement une protestation dictée par l'amour, elle est une sorte d'appel, de recours éperdu à un allié qui est amour lui aussi. » Gabriel Marcel a cherché à penser une foi qui transcende le savoir. Il fut ainsi le premier en France à construire, dans son « Journal métaphysique », une philosophie de l'existence, ouverte au mystère de l'être. Il se singularise par le lien qu'il établit, hors de tout dogmatisme, entre la recherche philosophique et la spiritualité chrétienne. C'est au sein de notre monde effectif, marqué par les totalitarismes, que Gabriel Marcel a poursuivi ces orientations fondamentales. Dans le contexte chaotique et eschatologique de notre époque, il propose un humanisme chrétien dont l'espérance est le fil conducteur. Il garde ainsi toute la liberté du philosophe, soumis à cet esprit de vérité qui relativise toutes nos vérités particulières. En ce sens, il appartient bien au temps de la confrontation et du dialogue entre les religions.

--

Gabriel Marcel was inhabited by an invincible certitude: that hope, based on love, must triumph over despair. And it is the philosopher’s task to guide readers on that path to victory. A thinker of the being incarnate, he was particularly sensitive to the links that meetings create between the fragile and inventive creatures that we are. In friendship or in love, creative fidelity opens up the mystery of being. Metaphysics is guided by a reflection on holiness: thus, bonds are made between the most concrete fact of existence and the deepest spiritual opening. God takes on the aspect of the absolute You. It is in him and through him that the assurance of blessed immortality is founded: ‘Hope is not just an expostulation dictated by love; it is a sort of call, a desperate appeal to an ally who is also love.’ Gabriel Marcel strove to think a faith that transcends knowledge. He was also the first person in France to construct, in his ‘Journal métaphysique’, a philosophy of existence open to the mystery of being. What makes him unique is the link he established between philosophical research and Christian spirituality, beyond all dogmatism. Gabriel Marcel explored his basic orientations in the real world, marked by totalitarianisms. In the chaotic and eschatological context of our times, he proposes a Christian humanism whose hope provides a guiding thread. He retains all the freedom of a philosopher, faithful to the spirit of truth that relativizes all our specific truths. In this sense, he belongs to our times of confrontation and dialogue between religions.
  • Dimensions : 135x215x10
  • ISBN : 9782204090544
  • Poids : 190 grammes

DANS LA CATÉGORIE PHILOSOPHIE CONTEMPORAINE (XX-XXIE)

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR