Métachronologie

de Pierre-Michel Klein

Collection Cerf Patrimoines

466 pages - mai 2016

30,00€

Métachronologie est une métaphysique de l’instant. À partir d’une théorie du temps entièrement nouvelle, elle se confronte aux questions ultimes : qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce que le passé ? Qu’est-ce qu’exister ? Quel rapport entre notre corps et notre pensée ? Qu’est-ce que la liberté ? Ces questions sont abordées dans la seule perspective de l’instant, entité sans durée, vide de ce temps même qu’il mobilise.
Or un tel vide concerne notre naissance et notre mort, en ces instants de collision étrange où il nous faut rencontrer ce qu’il nous est impossible de rencontrer. Collision est une notion employée par Vladimir Jankélévitch pour désigner le renvoi interminable d’un terme à l’autre d’une alternative. La Métachronologie pose que tout instant – et pas seulement la naissance et la mort – serait le lieu temporel d’une telle collision.
En cet instant collisionnel, pas le moindre présent. À sa place une sorte de faille, par laquelle passé et futur s’excluent, se coordonnent, et se convertissent l’un en l’autre. Aussi cette collision est-elle notée ? (vav),
opérateur hébraïque de conjonction de termes et de conversion de temps. L’instant ? (vav) appelle alors à comprendre un événement en partant de son principe : une vacuité de type virtuel animant dans
l’instant même
deux temporalités indissociables et incompatibles.
Ainsi se développe une philosophie collisionnelle, dans l’idée de renouveler l’investigation métaphysique du temps, de la causalité et de la mort.

Pierre Michel Klein, philosophe, est spécialiste de l’oeuvre de Vladimir Jankélévitch. Il a publié aux Éditions du Cerf, La logique de la mort (1988).
  • Dimensions : 15 x 23
  • ISBN : 9782204109642
  • Poids : 838 grammes

DANS LA CATÉGORIE THÈMES CONTEMPORAINS

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR