Identité, horizon moral, interculturalité

de Guy d'Oliveira

Collection Cerf Patrimoines

432 pages - janv. 2018

34,00€

Ce livre propose d’aborder la pensée de Charles Taylor par ce qu’il reconnaît être son centre de cohérence : « l’horizon moral de signifi cation ». D’entrée de jeu, il situe assez clairement Taylor dans le vaste horizon de la philosophie morale contemporaine. Le texte pose bien l’originalité de la conception taylorienne de l’ontologie ; ses idées d’incarnations, d’engagement et la relation incontournable du moi. Sans complaisance, il montre le rôle central que joue cet horizon dans la philosophie morale taylorienne tout en exposant les zones d’ombre où Taylor est moins clair ou moins explicite dans sa pensée. En illustrant clairement le lien entre l’horizon moral et l’identité d’une part, et celui entre les horizons et le dialogue interculturel d’autre part, le livre enrichit les analyses existantes sur le sujet. Il expose le dilemme taylorien entre contexte et universalisme. L’originalité de Taylor réside dans la manière dont il repose ce dilemme conservant en tension ces deux axes ; orienter sa vie en fonction du bien nous oblige à naviguer entre deux eaux.
La question du dialogue interculturel est naturellement incontournable dans le présent débat avec Taylor. Les considérations sur le « langage des contrastes » et le passage par les écrits de Raoul Fornet-Betancourt sont tout à fait pertinents.
En effet, l’interculturalité ou le dialogue interculturel appelle un nouveau langage, mais les conditions de celui-ci – et son statut ontologique d’ailleurs – ne sont pas clairement exprimées dans les écrits tayloriens. Et ils peuvent difficilement l’être, car cela demeure pour lui de l’ordre du mystère et du dévoilement. L’ouverture à l’autre et à l’altérité est un chemin qui mène à plusieurs inconnus et appelle ce que Taylor nomme une transformation.
  • Dimensions : 229 x 152
  • ISBN : 9782204117777
  • Poids : 0 grammes

DANS LA CATÉGORIE THÈMES FONDAMENTAUX