Le non du peuple

de Benjamin Demeslay

354 pages - août 2019

25,00€

Pourquoi la France et l’Europe sont-elles en crise ? Quels antagonismes paraissent aujourd’hui insurmontables ? Comment expliquer la partition sociale et culturelle de notre continent ?


Pour répondre à ces questions, Gabriel Robin et Benjamin Demeslay racontent et analysent l’histoire de la formation des nations en Occident en identifiant les étapes au cours desquelles les fragmentations au sein des peuples se sont produites : du traité de Westphalie en 1648 à l’avènement de l’Union européenne, en passant par l’éclosion des Lumières au xviiie siècle ou encore l’effondrement des empires après la Première Guerre mondiale. Étude historique mais aussi politique, ce livre traite des bouleversements contemporains, comme la fin du clivage gauche-droite, la montée des populismes, la lente disparition de la classe moyenne sous les effets conjoints de la mondialisation et de la globalisation.


Géopolitique, philosophie, littérature, histoire et même pop culture, voici un ouvrage pour saisir les enjeux du présent à la lumière des événements du passé.


Essayistes, Gabriel Robin et Benjamin Demeslay signent ici leur premier livre.

  • Dimensions : 15.5 x 24
  • ISBN : 9782204127868
  • Poids : 0 grammes

DANS LA CATÉGORIE