Le Nouveau procès de l'Est

de Max-Erwann Gastineau

192 pages - sept. 2019

18,00€

Les deux Europe, de l’Est et de l’Ouest, sont-elles condamnées à se méconnaître et à s’exclure ? Pourquoi Bruxelles s’oppose-t-elle à Budapest, Varsovie ? Comment Viktor Orbán peut-il être si populaire dans son pays et autant combattu par l’Union européenne ? Pour quelles raisons le régime politique « illibéral », qui est jugé ici comme un danger pour la démocratie, est-il considéré là-bas comme une condition de la liberté ?


C’est pour répondre à ces questions que Max-Erwann Gastineau a écrit ce livre. Du choc médiéval des empires et de l’avènement moderne des nations à la résistance au totalitarisme communiste et aux lendemains de la chute du Mur, il dresse la généalogie d’une autre culture, cousine et contradictoire avec la nôtre. Une culture où la tradition l’emporte sur le progrès, où la protection sur l’ouverture et où le politique sur le droit. Une culture que l’on croit si bien connaître qu’on en fait aisément le procès mais dont, en fait, on ignore l’essentiel.


Sans idéalisation mais avec exactitude et sensibilité, mesurant les mémoires blessées et les préjugés hostiles de part et d’autre, entrant en dialogue avec Raymond Aron, Jürgen Habermas, mais aussi Milan Kundera et Czeslaw Milosz, Max-Erwann Gastineau nous entraîne dans un périple inattendu et passionnant au coeur de l’inconscient européen.


Né en 1988, diplômé en histoire, Max-Erwann Gastineau est rédacteur en chef des pages politiques de la revue Limite et contributeur au Figaro Vox. Le Nouveau procès de l’Est est son premier essai.

  • Dimensions : 13.5 x 21
  • ISBN : 9782204131520
  • Poids : 0 grammes

DANS LA CATÉGORIE