La République assassinée

d' Alexis Lacroix

136 pages - mars 2022

15,00€

Le 24 juin 1922, il y a cent ans, le ministre libéral et pacifiste Walter Rathenau était assassiné par un groupuscule d’extrême droite. Son meurtre, en pleine rue, dans Berlin, annonçait l’ascension future et inexorable de la révolution conservatrice et de Hitler.


Dix années terribles vont alors s’écouler. Dix années de malheur et de renoncement, pendant lesquelles la République démocratique de Weimar devra faire face à des attaques sans précédent de la part des extrémistes ; des attaques qui vont d’ailleurs grandissant, et qui restent impunies. Dix années encore au cours desquelles, malgré la clairvoyance de quelques-uns, la masse des Allemands préfère rejeter la liberté, mépriser l’État de droit, et appelle de ses vœux la dictature.


Alexis Lacroix nous raconte cette montée des périls et cette marche à l’abîme. En convoquant le regard des philosophes et des écrivains de l’époque, de Thomas Mann à Raymond Aron en passant par Stefan Zweig ou encore Joseph Roth, il nous montre comment s’est opéré le grand basculement de la civilisation européenne et son effondrement dans la barbarie.



Germaniste et historien des idées, Alexis Lacroix est producteur sur France Culture et dirige la publication de l’hebdomadaire franco-israélien Actualité Juive ainsi que la rédaction de Radio J. Il enseigne les lettres modernes à l’Université catholique de Lille et est l’auteur de plusieurs livres dont Le socialisme des imbéciles, J’accuse !... 1898-2018, permanences de l’antisémitisme ou encore, Penser les frontières avec Régis Debray et Benjamin Stora.

  • Dimensions : 12,5 x 19,5
  • ISBN : 9782204150392
  • Poids : 166 grammes

DANS LA CATÉGORIE HISTOIRE GÉNÉRALE