Le Culte des saints

de Peter Brown

Collection Cerf Histoire

172 pages - mai 1996

27,00€

« Avec une puissance littéraire rarissime, suscitant quelques frissons d'horreur capables de saper nos défenses rationalistes, Peter Brown nous convainc de la radicale nouveauté du christianisme du IVème siècle. » Rupture des frontières imaginaires de l'Antiquité, le culte des saints est un changement religieux considérable au cœur du christianisme, une transformation de société et de mentalité. Le « pouvoir » du saint subit un passage à l'institution : course à la mainmise entre évêques et grandes familles. Au sanctuaire, lieu liminal, les réseaux sociaux se négocient : là, les grandes familles s'affirment, les richesses s'imposent, le culte public et hiérarchique s'organise. Religion populaire, mais démocratisée d'en haut. Le « pouvoir » du saint mort est inséparable de la relation qui l'unit au vivant. La « présence » humaine du saint est un pont entre Dieu inaccessible et les hommes, une sécurité et une protection dans l'angoisse et les peurs. L'amitié avec le saint fonde l'ascèse : elle prend en charge et transforme la mort ; elle ouvre l'espérance de gagner la liberté d'action d'où le miracle de la justice, de la miséricorde et de la solidarité puisse jaillir. Une « percée intellectuelle de première importance » et une obstination créatrice assurent l'existence de lieux où les hommes puissent être entourés de la présence pénétrante et miséricordieuse de quelqu'un qui fut, lui aussi, un être humain.
  • Dimensions : 145x235x10
  • ISBN : 9782204054768
  • Poids : 275 grammes

Avec la collaboration de : Aline Rousselle

DANS LA CATÉGORIE HISTOIRE DE L'ÉGLISE