Donnés au Moyen Âge (Les)

de Charles de Miramon

Collection Cerf Histoire

488 pages - mai 1999

51,00€

À la fin du XIIe siècle, des mouvements religieux laïcs se développent en Occident. À côté des moines et des clercs, émerge une élite de laïcs qui s'impliquent dans un mode de vie à mi-chemin entre le statut d'un laïc et celui d'un religieux. Certains de ces mouvements ont été étudiés – béguines, mouvement de la Pénitence, « Umiliati » –, d'autres sont restés dans l'ombre. C'est le cas des « donnés ». Les « donnés » sont des laïcs ou, plus rarement, des clercs qui passent contrat avec une institution religieuse : un hôpital, une léproserie ou un monastère. En échange de la dévolution de l'ensemble de leurs biens et de leur personne physique, ils reçoivent la confraternité de l'institution, c'est-à-dire la possibilité de participer à ses biens temporels et spirituels. Généralement les donnés conservent, leur vie durant, l'usufruit de leurs biens. S'ils sont astreints à une vie religieuse – port d'un habit et surtout d'un insigne, participation aux activités quotidiennes du monastère ou de l'hôpital –, ils ne prononcent pas de vœux monastiques et ne sont généralement pas obligés à la chasteté ou à la pauvreté. C'était, pour un couple, l'un des rares moyens de mener une existence proche de celle d'un religieux tout en conservant une vie matrimoniale. Le fondement de leur lien avec l'institution tenait dans le contrat qui pouvait être révoqué en cas de désaccord entre les parties. Ce livre constitue la première étude sur les donnés dans l'Occident latin, depuis leur apparition jusqu'à la fin du Moyen Âge. Il analyse le contexte et les facteurs qui ont conduit à leur apparition dans le paysage religieux de l'Europe du XIIe siècle et étudie le régime juridique des donnés tel qu'il était défini par le droit de l'Église. L'enquête, effectuée dans les archives des cloîtres, des hôpitaux et des léproseries, rèvèle combien les donnés étaient nombreux au Moyen Âge, ce qui montre que les frontières entre les laïcs et les religieux étaient moins figées qu'on ne le pense.
  • Dimensions : 145x235x40
  • ISBN : 9782204061018
  • Poids : 727 grammes

Avec la collaboration de : Alain Boureau

DANS LA CATÉGORIE HISTOIRE DE L'ÉGLISE