Quand la vie prend corps

de Éric de Rus , Mireille Nègre

Collection Théologies

144 pages - avril 2012

13,00€

Qu'est-ce qui peut justifier la rencontre entre un philosophe et une danseuse de renommée internationale ? Autrement dit, en quoi le questionnement sur la destinée de l'homme et de sa vocation peut-il s'éclairer de manière inédite à la lumière d'un tel échange ? L'ouverture à cet art « incarn頻 qu'est la danse permet d'aborder le sens de l'existence humaine de façon vivante. Par les perspectives étonnantes qu'il offre au lecteur, cet « essai à deux voix » s'efforce d'approcher l'homme « en mouvement », en évitant de le figer dans l'abstraction. Ainsi la tentative d'une réconciliation de la pensée et de la vie entre en profonde résonance avec la réflexion que la danseuse propose sur un parcours dédié à l'Absolu. Par le croisement de leurs démarches et dans le respect de leurs différences, les voix de Mireille Nègre et d'Éric de Rus s'articulent de l'intérieur à un centre de gravité qui fait l'unité de cet essai. Ce centre, ils le nomment « geste ». Qu'il soit celui de la danseuse ou du penseur, l'enjeu anthropologique de fond est le même. En effet, il s'agit, par toute son existence, de donner corps à la vie qui habite au plus intime du cœur humain. En envisageant l'existence comme une création, le propos qui nous est offert atteint une dimension universelle. Créer : telle est l'essence même de la vie, l'expérience totale par laquelle chaque existence humaine peut s'accomplir.

--

What could possibly justify a meeting between a philosopher and an internationally renowned dancer? In other words, how can such an encounter enlighten our thoughts about man’s destiny and vocation in an original manner? This art ‘incarnate’ - which is dance – offers a lively vision of the meaning of human existence. Presenting astonishing perspectives to the reader, this ‘essay in two voices’ approaches man ‘in movement’, avoiding the rigidity of abstraction. Consequently the philosopher’s attempt to reconcile thought with life finds a deep echo in the reflection proposed by the dancer, whose path is leading to the Absolute. By relating their approaches in respect of their differences, the words of Mireille Nègre and Éric de Rus progress from the inner self towards a centre of gravity that unifies this essay. They refer to this centre as the ‘gesture’. Yet whether we consider that of the dancer or the thinker, the anthropological challenge is the same in all our existence: to give flesh to the life in the most intimate part of the human heart. By viewing life as a creation, the ideas expressed here attain a universal dimension. To create: the very essence of life, the total experience through which each human existence can be accomplished.
  • Dimensions : 135x215x10
  • ISBN : 9782204096980
  • Poids : 200 grammes

Avec la collaboration de : Sœur Marie Keyrouz

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR