Quand la nuée se levait...

de Bruno Hussar

Collection Signatures

150 pages - oct. 2004

15,00€

Tout à la fois Juif, prêtre catholique et Israélien, il voit sa vie comme une marche à la suite de la Nuée où Dieu est présent. Sa destinée a fait de lui un « citoyen du monde ». André Hussar, frère Bruno dans l'Ordre dominicain, est né en 1911 d'un père hongrois et d'une mère française, tous les deux juifs non pratiquants. Après avoir reçu une première éducation anglaise, il se rend avec ses parents, qui ont pris la nationalité italienne, au Caire, où il fait ses études secondaires au lycée italien. D'Égypte, il vient en France, reçoit la nationalité française et sort de l'École Centrale de Paris avec un diplôme d'ingénieur. De cette formation, dira-t-il plus tard « je n'ai gardé qu'une chose, le désir de construire des ponts... entre les hommes ». Sans éducation religieuse, il rencontre Jésus-Christ, et c'est le début de son itinéraire spirituel de Juif disciple de Jésus. Il fonde à Jérusalem la Maison Saint-Isaïe, centre dominicain d'études du judaïsme, puis Nevé Shalom, un village de paix où vivent ensemble juifs et arabes. Il a obtenu la citoyenneté israélienne en 1966. C'est cette vie passionnante qu'il raconte dans « Quand la Nuée se levait... »

--

A Jew, Catholic priest and Israeli national, he sees his life as a long march in the trail of the Glowing Cloud in which God is present. Fate has made him a citizen of the world. André Hussar, or Brother Bruno as he is known in the Dominican Order, was born in 1911 of a Hungarian father and a French mother, both of them non-practicing Jews. After receiving an English primary education, he went with his parents, who had taken Italian nationality, to Cairo, where he went to an Italian secondary school. From Egypt he travelled to France, gained French nationality and an engineer’s diploma from the Ecole Central de Paris. Later, he was to say, “I have retained one thing from my studies: the desire to build bridges… between men.” Never having received a religious education, his meeting with Jesus Christ marked the beginning of his spiritual path, that of a Jewish disciple of Jesus. In Jerusalem, he founded the Maison Saint-Isaïe, a Dominican centre for the study of Judaism, then Nevé Shalom, a village where Jews and Arabs live in peace together. He obtained Israeli citizenship in 1966. “Quand la Nuée se levait” is an account of his fascinating life.
  • Dimensions : 135x195x12
  • ISBN : 9782204030540
  • Poids : 200 grammes

DANS LA CATÉGORIE