Le Capitalisme contre le monde

de Émile H. Malet

Collection L'Histoire à vif

272 pages - août 2009

26,00€

Dans sa phase d'économie politique, le capitalisme est né et a pu se développer dans le sillage des Lumières et de la démocratie : les biens sont progressivement devenus abondants, la grande pauvreté a régressé en maints endroits et l'industrialisation a connu un boom extraordinaire au XIXe siècle. En devenant un outil financier de plus en plus sophistiqué, en se délestant de sa dimension sociale, en laissant l'argent-roi assurer une suprématie totale sur les sociétés civiles, en biologisant les esprits et les comportements avec des technologies attrape-tout et réductrices de civilisation, le capitalisme s'est retrouvé contre le monde... Et aujourd'hui, dans un contexte de grave crise financière, le capitalisme va jusqu'à fragiliser la mondialisation au risque d'en casser l'essor et les ressorts. Cet essai recense toutes les scories sociales, culturelles, sanitaires, économiques, politiques et consuméristes d'un monde sans qualités. Chez nous et chez nos voisins, au nord comme au sud, la révolte gronde parmi les nouvelles générations, et déjà apparaissent des retours de flamme identitaires, protectionnistes, nationalistes et xénophobes. Comment en sortir, en limitant la casse économique et le désordre politique ? Le développement durable apparaît comme une chance, le réenchantement du social comme une injonction et le retour du politique comme un impératif de bon aloi. Après la chute du mur de Berlin, en 1989, la chute contemporaine du mur de l'argent peut augurer de nouvelles clairières au XXIe siècle.

--

In its political economy phase, capitalism was born and developed in the wake of the Enlightenment and democracy: wealth gradually became more abundant, extreme poverty decreasing in many places as industrialisation underwent an extraordinary boom in the 19th century. By becoming an ever more sophisticated financial tool, by abandoning its social facet, by allowing all-powerful money a total supremacy over civil society, by biologizing minds and behaviour with all-consuming technologies that reduce civilisation to its minimum expression, capitalism found itself standing against the world... And today, in a context of grave financial crisis, capitalism has gone as far as to weaken globalization, with the risk of crushing its momentum and its means. This essay lists all the social, cultural, sanitary, economic, political and consumerist shortcomings in a world without intrinsic values. Here or in other countries, in the North or South, new generations are rebelling. Already we can see the return of identity instincts, protectionism, nationalism and xenophobia. How can we escape them, while limiting economic damage and avoiding political disorder? Sustainable development seems to be one opportunity, the necessary revitalisation of social concerns and the return of politics is a welcome imperative. After the fall of the Berlin Wall in 1989, the present-day fall of the financial edifice could inaugurate new openings in the 21st century.
  • Dimensions : 135x215x20
  • ISBN : 9782204089548
  • Poids : 380 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR