Max Nordau (1849-1923)

Collection Bibliothèque franco-allemande

384 pages - mai 1996

49,00€

Max Nordau (1849-1923), médecin, penseur et homme de lettres, figure emblématique du sionisme, fut l'un des auteurs les plus célèbres et les plus controversés de l'Europe de la fin du siècle dernier. Germanophone, né à Budapest, fils d'un rabbin polonais, grand voyageur, il vécut à Paris dès 1880 en qualité de correspondant de la « Neue Freie Presse » de Vienne. Ce cosmopolite éclairé, nourri de culture classique, fut à la fois témoin et acteur de la vie intellectuelle, sociale et politique de son temps. Son œuvre maîtresse, « Dégénérescence » (1892), traduite en quinze langues, est une critique anthropologico-médicale de la société et des productions culturelles de l'époque (Tolstoï, Zola, Ibsen, Wagner, Nietzsche, les symbolistes). Heurté par l'antisémitisme qui se manifesta lors de l'affaire Dreyfus, il devint le bras droit de Herzl. Il chercha inlassablement à conférer une dimension politique occidentale et universelle au mouvement sioniste. Nordau applique la philosophie libérale, positiviste et rationaliste, et la psychopathologie qu'il avait empruntée à Lombroso, à l'ensemble de la société européenne, dans une œuvre philosophique, littéraire et politique impressionnante. Naviguant entre la critique de l'establishment conservateur et celle de la modernité, l'universalisme cosmopolite et l'engagement sioniste, la psychopathologie de la décadence et le combat contre les préjugés et l'antisémitisme, cette œuvre ne manque pas d'être en maints endroits problématique, voire choquante et contradictoire. Cet ouvrage, somme de travaux de spécialistes américains, israéliens, allemands, autrichiens et français, propose de faire le point sur son œuvre et d'en analyser les ambiguïtés.
  • Dimensions : 135x215x29
  • ISBN : 9782204053525
  • Poids : 501 grammes

Avec la collaboration de : Alain Dieckhoff, Christoph Schulte, David Weinberg, Delphine Bechtel, Derek Jonathan Penslar, Dominique Bourel, Evyatar Friesel, George Lachmann Mosse, Gert Mattenklott, Günther A. Höfler, Hans-Peter Söder, Hildegard Cancik-Lindemaier, Hubert Cancik, Ingrid Spoerk, Jacques Le Rider, Jay Geller, Jens Malte Fischer, Mark H. Gelber, Mark M. Anderson, Michael Berkowitz, Michael Heymann, Robert Salomon Wistrich, Sander L. Gilman, Steven E. Aschheim

DANS LA CATÉGORIE JUDAÏSME