Ludwig Börne suivi de Ludwig Markus

de Heinrich Heine

Collection Bibliothèque franco-allemande

184 pages - juin 1993

34,00€

Lorsque Ludwig Börne mourut en 1837, disparaissait le représentant le plus respecté du républicanisme allemand dans l'exil parisien. Il avait su, mieux que quiconque, exprimer les espoirs d'une génération emportée par l'enthousiasme de la révolution de 1830. Figure de proue du républicanisme et de l'exil, pourfendeur des tendances xénophobes dans les rangs des nationalistes et conservateurs allemands, Ludwig Börne fut aussi un défenseur passionné de l'émancipation des Juifs. Börne et Heine, son cadet de onze ans, tous deux écrivains juifs allemands refoulés à Paris, frappés tous deux par l'interdiction prononcée contre les écrivains de la « Jeune Allemagne », parce qu'ils paraissaient interchangeables, ont été conduits à s'opposer de plus en plus vivement et à devenir des frères ennemis. En se démarquant de Börne, c'est sa propre identité que Heine avait à définir en inscrivant dans son livre les thèmes centraux de son œuvre. Le livre sur Börne est un fragment d'autobiographie intellectuelle.
  • Dimensions : 135x215x14
  • ISBN : 9782204047593
  • Poids : 254 grammes

Avec la collaboration de : Michel Espagne

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR