Les vies cachées de Gandhi

de Gilles Van Grasdorff

Collection Histoire

384 pages - janv. 2018

24,00€

Gandhi fut assassiné le 30 janvier 1948, il y a soixante-dix ans. On croit tout connaître de lui, de ses combats, de ses convictions. Mais est-ce si sûr ?
? Saviez-vous que le chantre de la chasteté connaissait par coeur le Kâmasûtra, qu’il découvrit à 13 ans avec sa femme ?
? Saviez-vous que celui qui prônait un oecuménisme bienveillant se fâcha avec l’aîné de ses fils lorsque ce dernier se convertit à l’islam ?
? Saviez-vous que Gandhi écrivit les plus belles pages de son oeuvre dans le Kraal, une maison bâtie par l’homme qui partageait sa vie, et qu’on appelait « le bodybuilder juif » ?
? Saviez-vous que Gandhi envoya au début de la Seconde Guerre mondiale deux lettres à Hitler, commençant par « Cher ami », pour lui demander (un peu naïvement) de rappeler ses troupes, et d’opter pour « la non-coopération non violente » ?
? Surtout : sur les chemins de la Grande Guerre, dans laquelle 1 700 000 Indiens ont été engagés, saviez-vous que le Mahatma Gandhi, chantre de la non-violence, soutint alors les autorités anglaises, en suggérant de mobiliser les Indiens de l’Empire britannique ?
Gilles Van Grasdorff rouvre avec intelligence ces dossiers d’une extrême sensibilité. Ce livre troublant est aussi l’occasion d’analyser l’attitude de Gandhi envers l’Allemagne nazie, et d’évoquer les raisons pour lesquelles le IIIe Reich fit de la Bhagavad-gita un de ses livres de chevet.
Gilles Van Grasdorff a été reporter de guerre. De sa rencontre avec le quatorzième dalaï-lama, en 1993, naît un livre d’entretiens : Terre des dieux, malheur des hommes. On lui doit aussi À la recherche du quinzième dalaï-lama (2012), À la recherche de l’Arche de Noé (2014) et Secrets et Mystères des templiers (2015).
  • Dimensions : 155x240x28.5
  • ISBN : 9782204117739
  • Poids : 613 grammes

DANS LA CATÉGORIE BIOGRAPHIES