Les Traces de Dieu

de Marcel Neusch

Collection Théologies

256 pages - avril 2004

29,00€

Les traces de Dieu dans notre monde sont aujourd'hui brouillées et, aux yeux de certains, elles sont totalement indéchiffrables. Saint Paul écrivait aux Romains : « Depuis la création du monde, ses perfections invisibles, éternelle puissance et divinité, sont visibles dans ses œuvres pour l'intelligence » (1, 20). Or aucune des œuvres de Dieu, pas même le ciel étoilé, ne parle clairement en sa faveur. La création est devenue un vieux parchemin difficilement lisible. Le chrétien est alors tenté de se tourner vers la révélation. Le Christ n'est-il pas l'« image du Dieu invisible » (Col 1, 15) ? En Christ, Dieu s'est fait événement d'histoire en prenant visage d'homme. Mais sous les traits de cet homme, Dieu serait-il plus visible ? Déjà le même saint Paul devait se rendre à l'évidence : « Les Juifs demandent des miracles et les Grecs une sagesse, mais nous, nous prêchons un messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens » (1 Co 1, 22-24). Dans le Christ, l'image de Dieu n'a fait que s'obscurcir davantage, jusqu'au scandale. Où donc chercher ? Est-ce seulement possible ? L'intelligence croyante peut-elle trouver ses mots et ses chemins ? Marcel Neusch répond par l'affirmative et propose ici un essai de théologie fondamentale clair et stimulant. Exigeant aussi car en la matière rien ne se fait sans une vraie disponibilité intérieure. En effet, « il nous faut tout simplement savoir si nous voulons entendre Dieu, non pas là où nous avons envie de l'entendre, mais là où il parle vraiment ».

--

The traces of God in our world are indistinct today; some even say indecipherable. Saint Paul wrote to the Romans: ‘For the invisible things of him from the creation of the world are clearly seen, being understood by the things that are made, even his eternal power and Godhead’ (1, 20). But there is no work of God - not even the starry sky - that speaks clearly in His favour. Creation has become an old parchment that can be read only with difficulty. So the Christian is tempted to turn toward the revelation. Isn’t Christ ‘the image of the invisible God’ (Col 1, 15)? In Christ, God made himself an historic event by assuming the form of man. But behind the features of that man, is God more visible? Even Saint Paul himself had to bow down to the evidence: ‘For the Jews require a sign, and the Greeks seek after wisdom. But we preach Christ crucified: unto the Jews a stumbling block, and unto the Greeks, foolishness’. (1 Cor 1, 22-24). In Christ, the image of God has only become more obscure, to the point of being a ‘stumbling block’. So where must we seek Him? Is the task even possible? Can the believer’s intelligence find the words and the ways? Marcel Neusch responds in the affirmative and proposes an essay of fundamental theology that is lucid and stimulating. But it is also demanding, because nothing can be achieved in this domain without true inner searching. Indeed, ‘we must know, quite simply, if we want to hear God - not where we want to hear him-, but where He really speaks.’
  • Dimensions : 145x235x17
  • ISBN : 9782204074056
  • Poids : 395 grammes

DANS LA CATÉGORIE THÈMES DOCTRINAUX

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR