L'Auditeur de la Parole

de Karl Rahner

Collection Bibliothèque du Cerf

704 pages - juin 2013

46,00€

« Hörer des Wortes » (« L’auditeur de la parole », 1941), ainsi que son frère jumeau « Geist in Welt » (« L’Esprit dans le monde », 1939), sont les deux porches d’entrée philosophiques de l’œuvre théologique de Karl Rahner. Le lecteur dispose ici, pour la première fois, de la possibilité de suivre la genèse de « Hörer des Wortes » à la trace, en faisant une lecture synoptique des deux versions de l’ouvrage : la version originelle de 1941 et la version remaniée, due à Johann Baptist Metz, datant de 1963. Se mettre à nouveau à l’écoute de la première version n’est pas un luxe ; c’est, au contraire, se plonger dans une situation comparable à celle des auditeurs de la série de leçons publiques que Rahner donnait en 1937 dans le cadre des « Salzburger Hochschulwochen » qui furent à l’origine de l’ouvrage. Aujourd’hui, comme à la veille de la Seconde Guerre mondiale, Rahner nous prend à témoin d’un travail de pensée et de compréhension unique en son genre, auquel on peut appliquer sans hésiter le beau titre cartésien de « méditations métaphysiques ». « Toute métaphysique est une affaire laborieuse dès qu’on ne se contente pas d’en parler, mais qu’on la fait », lisons-nous dans « L’auditeur de la parole ». Je serais tenté d’appliquer la même formule à ce qu’on appelle de nos jours « déconstruction » de la métaphysique. Elle aussi devient une « affaire laborieuse » si l’on ne se contente pas d’en proclamer la nécessité, mais qu’on tente de la mettre réellement en œuvre. « L’avidité impatiente de notre propre subjectivit頻 que dénonce Rahner ne se rencontre pas seulement dans le camp des métaphysiciens qui se font rares, mais aussi dans le camp des antimétaphysiciens empressés. [Jean Greisch]

--

Hearers of the Word (1941) and its twin work Spirit in the World (1939) are the two philosophical portals to the theological work of Karl Rahner. For the first time, the reader has the possibility to follow the genesis of Hearers of the Word through a synoptic reading of two versions of the work: the original version of 1941 and the revised version, which we owe to Johann Baptist Metz, made in 1963. Reading the first version is not an easy task; on the contrary, it means plunging into a situation comparable to that of auditors of the series of public lectures Rahner gave in 1937 in the ‘Salzburger Hochschulwochen’, from which the work emerged. Today, as on the eve of WW2, Rahner exposes thinking and understanding that are quite unique of their kind, to which we may unhesitatingly give the fine Cartesian moniker: ‘metaphysical meditations’. “Metaphysics becomes an arduous business as soon as we try to do it rather than simply content ourselves with talking about it,’ as we read in Hearers of the Word. I would be tempted to apply the same remark to what we call the ‘deconstruction’ of metaphysics these days; it also becomes an ‘arduous business’ if we try to put it into action, rather than simply proclaiming its necessity. ‘The impatient avidity of our own subjectivity’ that Rahner deplores is not only encountered in metaphysicians, who are becoming few and far between; but also among over-hasty anti-metaphysicians.” [Jean Greisch]
  • Dimensions : 145x215x35
  • ISBN : 9782204096379
  • Poids : 930 grammes

Avec la collaboration de : Jean Greisch, Olivier Riaudel, Yves Trocheris

DANS LA CATÉGORIE THÈMES CONTEMPORAINS

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR