L'Église en travail de réforme

de Ghislain Lafont

Collection Théologies

352 pages - juin 2011

25,00€

Au soir du 11 octobre 1962, une foule en liesse avec ses lumignons célébrait sur la place Saint-Pierre le début du Concile Vatican II ; le pape Jean XXIII paraissait à sa fenêtre éclairée et adressait à tous des paroles pleines d'enthousiasme et d'espérance, prenant même la Lune à témoin de l'événement et envoyant un signe de tendresse à tous les enfants du monde. Au soir du 24 décembre 2010, la place était quasi déserte ; le pape Benoît XVI, sans bruit ni parole, a allumé sur le rebord de sa fenêtre demeurée dans l'obscurité une bougie de frêle espérance, vite éteinte par la pluie et le vent... Ces deux images encadrent une période de près de cinquante ans, et ceux qui ont vu de leurs yeux la première n'auraient pas cru alors à la possibilité de la seconde. Pourtant, le ministère de Jésus a débuté aussi dans l'enthousiasme et sa fin s'est produite sur la croix dans une Jérusalem au ciel obscurci. Mais le Cœur du Christ était plus que jamais habité de l'invocation de son Père, comme une lueur qui ne s'éteindrait pas. Pour le Concile aussi, nous pouvons, à la lueur d'une espérance fragile et forte, attendre une résurrection qui manifeste le sens de nos attentes déçues et de nos désillusions renouvelées. Peut-être, en effet, s'agit-il d'une gestation : d'une Église, comme on le disait au Concile de manière un peu romantique, mais que la réalité révèle aujourd'hui de plein fouet, vraiment « servante » et vraiment « pauvre ». D'une Église de la Charité, c'est-à-dire du don jusqu'à la mort. D'une Église en accompagnement discret des hommes et en humilité pour recevoir d'eux. D'une Église en communion critique avec le monde présent plutôt qu'en opposition. D'une Église en réforme courageuse d'institutions qui portent encore trop les marques d'une civilisation aujourd'hui surannée. C'est dans cet esprit que je rassemble et publie aujourd'hui divers textes, parlés ou écrits dans les quinze années qui se sont écoulées depuis mon livre « Imaginer l'Église catholique » (1995). J'y ai cherché, en communion avec beaucoup d'autres chrétiens, à discerner, à comprendre et à fonder mon espérance. Je souhaite que leur publication dans ce livre puisse aider tous ceux qui pensent ce que Jean XXIII disait sur son lit de mort : « Ce n'est pas l'Évangile qui change, c'est nous qui commençons à le comprendre un peu mieux. »

--

On the eve of the 11 October 1962, a jubilant crowd clutching candles celebrated the beginning of the Second Vatican Council in Saint Peter’s Square; Pope John XXIII stood at his illuminated window, addressing words full of enthusiasm and hope to all, even inviting the moon to witness the event and issuing a sign of love to all the children of the world. On the evening of the 24 December 2010, the square was practically deserted; Pope Benedict XVI, without a sound, lit a feeble candle of hope on his darkened window sill, but it was quickly extinguished by the wind and the rain... These two images bookend a period of almost fifty years, and those who witnessed the first with their own eyes would never have thought the second possible. Nevertheless, Jesus’ ministry also began in enthusiasm and ended on a cross beneath an overcast Jerusalem sky. But the Heart of Christ was more than ever inhabited by the evocation of His Father, like a glow that can never be extinguished. Sustained by the glow of firm but fragile hope, we too can await a resurrection for the Council, which will show the meaning of our disappointed expectations and repeated disillusions. Perhaps, it is a question of gestation: that of the Church, as it was proclaimed at the Council somewhat romantically - but which today’s hard-hitting reality reveals to be truly "servile" and truly "poor". A Church of Charity, that is to say giving until death. A Church which humbly and discreetly accompanies man in order to receive from him. A Church in critical communion with today’s world rather than in opposition to it. A Church that courageously reforms institutions that still display too many signs of what is now an old-fashioned civilisation. In this spirit, I have assembled and am now publishing a variety of spoken or written texts produced during the fifteen years that have elapsed since my last book Imaginer l'Église catholique (1995). In them, in communion with many other Christians, I have striven to discern, understand and justify my hope. It is my wish that their publication in this book might help all those who believe what John XXIII, on his deathbed, stated: ‘It is not the Gospel that is changing; it is we ourselves who are beginning to understand it slightly better.
  • Dimensions : 145x235x20
  • ISBN : 9782204094429
  • Poids : 520 grammes

DANS LA CATÉGORIE

DU MÊME AUTEUR

> VOIR TOUS LES LIVRES DE l'AUTEUR